La célébration du 31 décembre 2017 a fait deux morts et plusieurs blessés à Conakry. Selon des informations fournies par le ministère de la sécurité et de la protection civile, ces accidents se sont produits dans de nombreux quartiers de la capitale guinéenne, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans un entretien téléphonique avec monsieur Boubacar Kassé, directeur régional de la police de Conakry et porte-parole de la police, de nombreux cas d’accidents ont été enregistrés dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018. « Dans la nuit du 31 au 1er, nous avons enregistré 7 cas d’accidents, dont un accident mortel où deux citoyens ont trouvé la mort. Ça s’est passé hier aux environs de 13 heures sur la route de Donka, à l’entrée du tribunal de Dixinn. Il y a deux motos qui sont entrées en collision. La première victime s’appelle Alpha Midjaou Bah, domicilié à Koloma ; la seconde victime est un margis-chef de la gendarmerie du nom de Baldé Amadou », a expliqué le commissaire Kassé.

Pour ce qui est des autres accidents, le commissaire ajoute qu’« aux environs de 23 heures, un grave accident de moto s’est produit au rond point de Matoto. Un camion a raclé une moto. Le motard a eu la jambe droite broyée. Il s’appelle Abdoulaye Diallo mais, il n’a heureusement pas trouvé la mort. A Gbessia, un camion s’est renversé dans un ravin, le chauffeur a pris la fuite ».

Dans la commune de Ratoma, « à Kakimbo, un « léger accident de moto a été enregistré aux environs de 21 heures. C’est une voiture Prado qui a heurté un motard du nom d’Abdourahmane Sylla, comptable domicilié à la T6. Ensuite, dans la même commune, à Kipé, aux environs de 6 heures une voiture et une moto sont entrées en collision. Il y a eu un blessé léger au niveau de la tête. Il s’appelle Mohamed Camara, vigile de son état ».

Pour ce qui est de la commune de Dixinn, le porte-parole de la police nationale dira qu’il y a eu « une collision entre une Rav4 et une moto à Dixinn, en face de l’Université de Conakry. Il y a des dégâts matériels légers et un blessé. Le motard a été envoyé à l’hôpital ».

Dans la commune de Matam, « au carrefour de Bonfi, une Nissan Primera a fauché un capitaine de police en faction. Il a eu beaucoup de blessures sur le corps. Il a été examiné à l’hôpital Donka et nous attendons les résultats demain ».

En outre, le commissaire Kassé a confié à notre reporter que des cas d’interpellation ont été notés pour des faits de bagarre ou de vol. « A Ratoma, on a interpellé des gens pour bagarre au niveau en face du Night Club Crisber. Deux personnes ont été interpellées dont un sergent. A Dixinn-terrasse, aux environ de 21 heures, il y aune interpellation pour un cas de vol en numéraire (argent) et un autre cas en état d’ébriété », a fait savoir notre interlocuteur.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin