La célébration de l’an 59 de l’indépendance nationale ce samedi 13 janvier 2018 à Kankan, a été suivie avec beaucoup d’intérêts dans la commune urbaine de Koubia, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture. La raison ? C’est qu’à cette occasion, le Président de la République devait annoncer la ville qui va abriter les festivités du 60ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale.

Et, après le passage dans les quatre régions naturelles du pays, les habitants de Koubia attendaient à ce que la région de Labé soit désignée pour abriter les prochaines festivités. Même le gouverneur de Labé Sâdou Keita en tournée récemment dans la région, avait émis le souhait que celle-ci abrite la fête nationale à venir. Une décision qui aurait permis non seulement à la ville de Labé mais aussi aux autres préfectures de la région, de bénéficier de certaines infrastructures. D’où l’intérêt suscité par le discours du chef de l’Etat à Koubia.

Sur place donc, l’engouement était total ce samedi. Tous les cafés et autres vidéos clubs étaient envahis par des gens, venus suivre le discours d’Alpha Condé à Kankan. Mais ce fut finalement la déception totale à Koubia. Car, le Président de la République a annoncé que les prochaines festivités auront lieu à Conakry, alors que Labé elle devra patienter jusqu’en 2020 pour accueillir la fête tournante de l’indépendance nationale.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin