60ème ans d’indépendance guinéenne : les souhaits « politiques » de l’Union européenne

A l’occasion de la célébration en différé du 59ème anniversaire de l’indépendance nationale, le samedi dernier, 13 janvier 2017, plusieurs personnalités guinéennes et étrangères ont fait le déplacement de Kankan ; parmi elles, l’ambassadeur de l’Union européenne en Guinée. Après le discours du président Alpha Condé, son Excellence Gérardius Gielen a accepté de confier ses sentiments aux journalistes présents au stade Mbalou Mady Diakité dont l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kankan.
Evidemment très prudent et mesuré, le chef de la délégation de l’Union européenne n’a pas été long. Gérardius Gielen s’est presque contenté d’apprécier la beauté de la fête, tout en exprimant des souhaits de bon anniversaire au peuple de Guinée.

Mais, sans doute ayant des oreilles qui entendent au-delà des cris environnants le stade et des yeux qui voient au-delà de la foule d’en face, l’ambassadeur européen a exprimé des souhaits plutôt politiques !

En effet, Gérardius Gielen sait qu’au-dessus des bonnes intentions exprimées par le président Alpha Condé dans son discours, il faudra adjoindre des actes politiques consensuels, qui permettront de légitimer le reste, notamment l’organisation des élections communales et plus tard législatives crédibles et acceptées de tous (à quelques mois d’écart) au cours de cette même année pour maintenir la paix et la stabilité, gage de tout développement. Il espère ainsi que les élections locales pourraient bien être tenues à la date annoncées du 04 février prochain et que les élections législatives suivront avant le mois d’octobre 2018 pour que le soixantième anniversaire de l’indépendance nationale soit l’occasion de célébrer une démocratie réussie et apaisée en République de Guinée…

« C’est une belle fête. J’espère que ça sera le début de ce que la Guinée souhaite. Je souhaite à la Guinée beaucoup de paix, prospérité et réussite cette année. Et, je souhaite qu’au 60ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, on pourra dire qu’elle a consolidé sa démocratie par les élections communales et les législatives réussies et qu’elle aura réussi le pari du vrai décollage économique. J’ai beaucoup apprécié le discours du chef de l’Etat sur l’accent qu’il a mis sur l’unité nationale, je pense que c’est très important. Les régions de la Guinée ont besoin l’une de l’autre pour avancer », a notamment indiqué son Excellence Gerardius Gielen, chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée.

A rappeler que tout le débat politique actuel de la Guinée est focalisé sur l’organisation des élections locales, prévues le dimanche 04 février 2018. Avant cette sortie de ce diplomate européen, il n’y avait que très peu de commentaires sur un éventuel chronogramme des élections législatives pour renouveler le mandat des députés à l’Assemblée nationale.

De Kankan, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS