La ministre de l’Environnement et des Eaux et Forêts, Madame Assiatou BALDE, marraine de la préfecture a entrepris ce jeudi, 18 janvier 2018, une tournée d’informations et de sensibilisation des populations des 13 collectivités des centralisées de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

C’est une occasion solennelle pour le gouvernement guinéen de donner, à travers cette mission conduite par la cheffe du département de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Madame Assiatou BALDE, aux citoyens à la base de larges informations sur ce que fait le régime en place en termes de bilan et perspectives, surtout dans le secteur de l’environnement et de l’énergie.

La délégation ministérielle parlera donc du Plan National de Développement Economique et Social (PNDS) élaboré pour la première fois en Guinée et obtenu de haute lutte par le régime du président Alpha Condé devant un groupe consultatif tenu à Paris, en France. C’est à cette occasion, dit-elle, que les projets et les idées de projets présentés par la délégation guinéenne qui demandaient 14 milliards de dollars ont finalement obtenus des intentions de financement à hauteur de 21 milliards de dollars.

Il est aussi question de l’accord cadre que la République de Guinée a signé avec la Chine pour l’exploitation de nos ressources minières.

Par d’élections communales apaisées, la ministre Assiatou Baldé reconnait que les citoyens de Labé ont toujours eu un comportement de paix. C’est pourquoi son message sur ce sujet sera d’inviter ses frères et sœurs à consolider cette atmosphère de cohésion sociale et d’unité nationale lors des prochaines consultations électorales en République de Guinée en générale et dans la préfecture de Labé en particulier.

Pour la question de l’unité nationale, la ministre Assiatou Baldé compte s’efforcer, tout au long de son périple, à faire comprendre aux populations hôtes des sous-préfectures visitées que les citoyens guinéens sont condamnés à cohabiter et à vivre ensemble.

« Nous n’avons pas le droit de détruire la Guinée que nous avons en commun » insiste-t-elle.

Surtout, comme l’explique le gouverneur Sadou Keïta, personne n’a choisi d’être guinéen. « C’est Dieu qui l’a décidé pour nous. Nous devons l’accepter comme tel.»

D’ailleurs, en présentant dans la matinée de ce jeudi, 18 janvier 2018, la délégation aux chefs des services déconcentrés de l’État, le gouverneur Sadou Keïta a rappelé que la ministre Assiatou BALDE est une fille de Labé et qu’elle doit être soutenue par tous les enfants du terroir afin qu’elle puisse mériter de la confiance placée en elle par le président Alpha Condé.

Évoluant sur la même lancée, le préfet Safioulahi Bah a exprimé le souhait de voir les citoyens de Labé en particulier et du Foutah en général célébrer la présence et les résultats positifs réalisés par les deux filles de la région, Assiatou BALDE de l’Environnement et Mama Kanny DIALLO du Plan au sein de l’équipe gouvernementale.

Enfin, pour la ministre Assiatou BALDE, sa présence parmi les siens en sa qualité de marraine de la préfecture s’explique également par la nécessité de recueillir les besoins prioritaires de la population à remonter au gouvernement pour toutes fins utiles.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin