Les responsables du RPG Arc-en-ciel à Siguiri ont organisé une assemblée générale de leur parti ce dimanche 21 janvier 2018. La rencontre qui s’est tenue au siège du parti au pouvoir dans la ville, a porté sur les préparatifs des élections locales du 04 février prochain. Ils ont profité de l’occasion pour tirer à boulet rouge sur les candidats indépendants à ces élections, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

A deux semaines exactement du scrutin du 04 février, les dirigeants du RPG Arc-en-ciel à Siguiri ont mobilisé leurs militants ce dimanche 21 janvier, pour leur parler des préparatifs de ces élections de proximité. Mais c’est surtout la question des candidatures indépendantes qui a dominé les débats de cette rencontre. Des candidatures que les cadres du parti au pouvoir se disent prêts à combattre. « Les candidats indépendants de Siguiri n’ont pas de programmes de société, ils se sont enrichis sur le dos du gouvernement, sur le dos du Président et du parti et se présentent comme candidats contre ce même parti. Quand ils veulent convaincre les gens, ils disent qu’ils sont pour le Président, ils sont au service du RPG Arc-en-ciel. Mais cette élection n’est pas pour le Président ni pour le parti, c’est des bandits politiques, ils veulent détruire le RPG Arc-en-Ciel et le Président à Siguiri », a déclaré le directeur de campagne Aboubacar Sidiki Camara.

Abondant dans le même sens que son prédécesseur, Mamby Camara le coordinateur régional du RPG Arc-en-ciel à Kankan, a même menacé les cadres qui sont sur les listes indépendantes : « Après cette rencontre, remettez moi leurs noms nous allons les mettre à la touche. Ils vont récolter le prix de leur trahison, ce sont les bandits politiques, des voleurs, ils seront sur le blanc de touche », a promis le responsable du parti au pouvoir.

Cette sortie des cadres du RPG-AEC intervient, alors que la ville de Siguiri est inondée de banderoles et autres effigies des candidats indépendants aux élections locales du 04 février prochain.

De Siguiri, Bérété Lancei Condé pour guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin