Ousmane Camara, président de la CESPI de Touba

Dans la circonscription électorale de Touba, une commune rurale relevant de la préfecture de Gaoual, ce sont trois (3) listes de candidature qui ont été enregistrées par la commission électorale sous-préfectorale indépendante (CESPI). Il s’agit du RPG (parti au pouvoir), l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et l’UFR de Sidya Touré, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Touba.

Selon président de la CESPI de Touba monsieur Ousmane Camara, rencontré dans cette ville ce lundi, 22 janvier 2018, il y a 32 bureaux de vote dans l’ensemble des neuf (9) districts de Touba pour 9 246 électeurs.

En ce qui concerne les dispositions prises pour l’effectivité des élections communales du 04 février prochain, sans incident, le président de la CESPI rassure a rassuré que tout le matériel électoral est déjà mis en place. « Nous avons reçu 9 246 cartes d’électeurs au prorata du nombre d’électeurs. Et, nous avons fait un tirage au sort entre les trois partis en lice pour la campagne de sorte qu’aucun d’eux ne va rencontrer l’autre sur le terrain. En plus, avec l’implication des autorités locales, nous avons sensibilisé tous les leaders de faire une campagne civilisée. Donc, ici, à Touba il n’y aura aucun problème parce qu’on n’a pas l’habitude d’enregistrer des problèmes liés aux élections », a indiqué monsieur Camara.

Seulement, le président de la CESPI précise que les cartes d’électeurs ont été quasiment réparties dans les districts périphériques, mais à Touba centre, l’opération de distribution est perturbée par le Fidaou qui fait occuper bon nombre d’électeurs.
Enfin, le président de la CESPI a précisé que les difficultés majeures que son institution rencontre, ce sont celles liées au manque de moyen de déplacement.

De Touba, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin