A l’occasion des élections locales du 04 févier prochain, le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo, a décidé de se lancer dans la conquête des communes urbaines et rurales de la Guinée profonde, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est dans le cortège de l’opposant.

Parti de Conakry très tôt dans la matinée de ce mercredi, 24 janvier 2018, à la tête d’une importante délégation de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo a été reçu tout à l’heure à Mamou par l’ancien président de l’Assemblée nationale, le doyen Elhadj Boubacar Biro Diallo.

Après les salutations d’usage et les bénédictions, le chef de file de l’opposition guinéenne a pris congé du doyen pour se lancer à l’assaut des électeurs de Mamou et des autres préfectures de la Guinée profonde.

Selon un responsable du bureau politique national de l’UFDG, consulté par Guineematin.com, Elhadj Cellou Dalein Diallo et sa délégation doivent être reçus dans plusieurs villes et villages de l’intérieur du pays lors de cette tournée d’une dizaine de jours. Le principal opposant au régime Alpha Condé est notamment attendu à Dounet (dans la préfecture de Mamou), puis à Dogomet (Dabola), avant de revenir passer la nuit de ce mercredi au centre de la Guinée. Et, le matin, le patron de l’UFDG animera son premier meeting de cette campagne dans la ville de Dabola, avant de rejoindre la cité d’Elhadj Oumar Tall. Ce sera donc à Dinguiraye que le chef de file de l’opposition guinéenne animera son deuxième meeting qui pourrait se prolonger jusqu’à tard puisque Cellou Dalein Diallo compte y passer la nuit du jeudi. On apprend que des visites des personnalités de Dinguiraye et entretiens nocturnes sont inscrits dans l’agenda du leader politique le plus populaire de la Guinée.

Bref, déjà à Dounet (Mamou), c’est un Cellou Dalein déterminé à rafler tout sur son passage qui compte poursuivre sa tournée dans plusieurs communes des préfectures de Mamou, Dalaba, Mali, Labé, Tougué, Pita, Forécariah, Boké et Fria.

A suivre !

De Dounet, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin