Le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne poursuit son périple dans la Guinée profonde. Hier, samedi 27 janvier 2018, Cellou Dalein Diallo a sillonné les sous-préfectures de Kalinko (Dinguiraye), Bissikirima (Dabola) et les communes urbaines de Mamou et de Dalaba. Ici et là, le principal adversaire au régime Alpha Condé a animé des meetings géants, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Cellou Dalein à Kalinko : « les militants du RPG ont honte ! »

Arrivé à Kalinko, peu avant 10 heures (où il a tenu son premier meeting du jour), le patron de l’opposition guinéenne a fait l’objet d’un accueil chaleureux de la part de ses militants et sympathisants de cette sous-préfecture.

Dans sa communication, Cellou Dalein Diallo a remercié les populations de Kalinko pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Ensuite, monsieur Diallo dit avoir compris par le degré d’engagement et l’ampleur de la mobilisation, que c’est la liste de l’UFDG qui va gagner les élections à Kalinko. Et, pour consolider cette victoire, le leader de l’UFDG a demandé à ses militants de rester mobilisés et de refuser le vol en imposant la vérité des urnes. « Le RPG n’a plus d’électeurs, le peu d’électeurs que le RPG avait, ils se sont découragés. Il faut aller les chercher parce qu’ils ont honte de revenir d’eux-mêmes. Ils ont compris que leur leader n’a pas la possibilité d’honorer ses engagements. Donc, allez-y les chercher. Il ne faut pas sanctionner Alpha Condé par l’abstention, c’est qu’il faut dire aux gens du RPG ; dites leur de venir voter pour l’UFDG », a-t-il demandé.

Risque d’annuler des PV ? Bissikirima menace !

De Kalinko, le patron de l’opposition guinéenne et sa suite se sont rendus dans la sous-préfecture de Bissikrima. Là également, ils ont fait l’objet d’un accueil chaleureux. Dans son discours de bienvenue, le porte-parole de la fédération a dit son optimisme sur la victoire d’Elhadj Alpha Ibrahima Barry, candidat de l’UFDG à ces élections. Cependant, il a dit que « la victoire de l’UFDG sera arrachée de haute lutte car le pouvoir, à travers ses commis, veut tricher coûte que coûte. Nous profitons de cette tribune pour les mettre en garde en leur disant qu’ils sont seuls responsables de ce qui leur arrivera suite à des cas d’annulation d’un seul PV ».

Dans son discours-réponse, Cellou Dalein Diallo a d’abord dit sa joie de voir une si forte mobilisation pour son accueil, avant d’insister sur la victoire de l’UFDG à Bissikryma. « Ils avaient voulu nous effrayer, en disant que les listes indépendantes vont empêcher l’UFDG de gagner la commune de Bissikrima. Mais, cette mobilisation vient de montrer le contraire. Je sais pertinemment que nous avons des électeurs. Vous devez surveiller donc le vote. Avant, vous devez aller vers les anciens militants du RPG, dites-leur de ne pas s’abstenir, il faut qu’ils votent pour l’UFDG », a notamment instruit Cellou Dalein Diallo, précisant que les élections locales ont un enjeux important pour les élections présidentielles de 2020.

Cellou Dalein répond à Alpha Condé àMamou : « Le Fouta est constant… » 

Après Bissikrima, le leader de l’UFDG a mis le cap sur Mamou. Là-bas aussi, une forte mobilisation lui a été réservée. Accueilli par des centaines de militants à plusieurs kilomètres de la commune urbaine, Cellou Dalein Diallo et son cortège qui ne cessait de s’allonger ont pris la direction de la maison des jeunes. Là-bas, le chef de file de l’opposition guinéenne, émerveillé par l’ampleur de la mobilisation, s’est attaqué au discours d’Alpha Condé selon lequel le Fouta était pris en otage par un groupe de personnes…

« Dire que le Fouta est pris en otage, c’est un mépris vis-à-vis de la population du Fouta. Parce que tout le monde sait que vous êtes des hommes et des femmes qui avez fait judicieusement votre choix et vous faites preuve de loyauté, de vigilance, de constance dans la défense des valeurs démocratiques, de justice, dans notre pays. On sait que vous aimez votre pays et vous voulez qu’il soit géré dans les règles de la démocratie et de l’Etat de droit. C’est parce que vous restez fidèles à ça qu’on dit que vous êtes l’otage de quelqu’un ou de quelque chose. Je sais que Mamou, c’est des citoyens libres, qui ont décidé de défendre les valeurs qui peuvent conduire la Guinée au changement, qui peuvent conduire la Guinée à la démocratie et au développement pour tous les fils du pays », a-t-il dit.

Pour Cellou Dalein Diallo, le combat que lui et les guinéens épris de paix, de justice et de démocratie mènent depuis plusieurs années, porteront bientôt fruit. « Je vous promets qu’une fois au pouvoir, je n’aurai pas honte de vous. Je ferai en sorte que le droit de tous les guinéens soit respecté. Nous allons traiter tous les guinéens au même pied d’égalité. Nous allons faire en sorte que les richesses du pays soient partagées équitablement. Nous allons travailler avec tous les guinéens sans distinction de leur race, de leur appartenance politique ou religieuse » a entre autre promis l’opposant, invitant les populations de Mamou à voter massivement pour la liste de l’UFDG.

« les commerçants n’ont même pas osé … l’UFDG, c’est Dalaba ; Dalaba, c’est l’UFDG »

Après Mamou, Cellou Dalein Diallo s’est rendu à Dalaba, où il a également fait l’objet d’un accueil impressionnant. Devant des centaines de militants et sympathisants, Elhadj Cellou Dalein Diallo avait du mal à trouver les mots justes pour saluer la marrée humaine. « Par cette mobilisation, je constate que vous êtes prêts à tout pour me porter à la magistrature suprême (…). Je crois qu’à Dalaba, il y a eu beaucoup de rumeurs, comme il y en a toujours eu en Guinée. Mais, il n y a plus de combat à Dalaba parce qu’il il n y a pas de combattant, il n’y a que l’UFDG à Dalaba. On avait dit ‘’non, l’UFDG est menacée à Dalaba’’. J’ai dit mais qui menace l’UFDG, parce qu’Alpha Condé sait qu’une liste présentée par lui n’a aucune chance d’avoir un seul conseiller à Dalaba. On me dit qu’il soutiendrait d’autres personnes. J’ai dit même s’il soutient d’autres personnes, Dalaba, ce n’est que pour l’UFDG, exclusivement pour l’UFDG. Vous l’avez prouvez aujourd’hui ; et, je suis tellement fier de vous, je ne sais pas comment exprimer ma fierté et surtout vous exprimez mes sentiments de profonde gratitude et de reconnaissance pour cette confiance que vous venez encore de me renouveler », a-t-il dit, l’air très heureux.

« Alpha Condé avait envoyé des commerçant au Fouta qui lui avaient promis de prendre le Fouta et mettre à sa disposition. Vous avez vu les commerçants, ils n’ont même pas osé venir prier le vendredi parce qu’ils savent que l’UFDG, c’est Dalaba ; Dalaba, c’est l’UFDG. Dalaba est un bastion imprenable de l’UFDG », a-t-il ajouté

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin