Après l’étape de Lola hier, le Président de la République s’est rendu ce mercredi 31 janvier 2018 dans la ville de N’zérékoré. Accompagné de plusieurs cadres ressortissants de la Forêt ainsi que des responsables du RPG Arc-en-ciel, Professeur Alpha Condé a tenu un meeting à la place des martyrs de la ville. Rencontre qui a connu une forte mobilisation des habitants de N’zérékoré, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est à 9 heures du matin, que l’hélicoptère présidentiel a atterri sur le terrain du camp Béhanzin de N’zérékoré. Après le cérémonial d’accueil, le chef de l’État s’est rendu sur l’esplanade de la place des martyrs de la ville, où il a tenu son discours devant une importante foule de militants et sympathisants du RPG Arc-en-ciel. Discours dans lequel, Alpha Condé a expliqué qu’il s’est rendu dans la région forestière pour inaugurer tous les centres de santé construits dans les sous-préfectures, et parler de l’agriculture.

Parlant de l’agriculture justement, le chef de l’État a promis la construction de quatre usines de transformation des produits agricoles dans deux mois : «Vous savez que chez nous en Guinée, les femmes travaillent beaucoup, mais elles n’en bénéficient pas. Quand on a eu Ebola, nos pays voisins ont fermé leurs frontières, à Labé par exemple, les pommes de terres ont pourri dans les magasins quand le Sénégal a fermé sa frontière. Cela a fait perdre beaucoup aux femmes vendeuses. C’est pourquoi j’ai décidé que dans deux mois, la Guinée va avoir 4 usines de transformation de nos produits. Nous allons avoir 300 décortiqueuses de riz en Chine et au Brésil, qui vont transformer 4 tonnes de riz paddy en riz net, et cela va permettre à nos jeunes d’avoir de l’emploi. Et d’ici 2 ans, la Guinée ne va plus importer du riz, nous allons avoir l’autosuffisance alimentaire », a déclaré le Président Alpha Condé sous un tonnerre d’applaudissements.

Sur le plan des infrastructures, le numéro 1 guinéen a rappelé l’accord signé entre la Guinée et la Chine et qui porte sur 20 milliards de dollars, pour la construction des infrastructures de base dont notre pays a besoin : « Nous avons eu à travers nos partenaires une somme de 20 milliards de dollars US, qui va nous permettre de reconstruire nos routes, et c’est en échange de nos mines. Ils nous donnent de l’argent et nous, on leur donne des mines, nous ne sommes pas des mendiants, c’est un échange gagnant-gagnant », a-t-il indiqué.

Et, comme à ses habitudes, Alpha Condé ne s’est pas privé de lancer des flèches à l’endroit de ses opposants : « Quand je suis venu au pouvoir, la Guinée n’avait pas de courant, ni de routes. Le peu de courant qu’avait la Guinée n’atteignait pas 100 mégawatts, et aujourd’hui on a plus de 1000 mégawatts à travers Kaléta, Souapiti, etc.
Les gens qui se disent opposants, où vous étiez ? C’est les Jean Marie Doré, Bah Mamadou et Cie qui ont été des opposants, mais ceux qui se réclament de l’opposition aujourd’hui, c’est des gens que Conté avait nommé ministres et Premier ministres, ils ont volé l’argent de l’État, et quand on les a enlevés, ils ont créé des partis. Aujourd’hui ils se disent opposants, mais on va se montrer qui est qui dans ce pays » a conclu le chef de l’Etat. Une déclaration qui sonne comme un avertissement à quelques jours seulement des élections locales du 04 février prochain.

A noter qu’après ce meeting, Alpha Condé est allé se recueillir sur la tombe de Jean Marie Doré avant de poursuivre son périple en région forestière.

Depuis N’Zérékoré, Foromo Lamah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin