Comme annoncé dans un de nos précédents articles, le président de la République s’est rendu hier, mardi 30 janvier 2018, dans la région de la Guinée forestière. Après la préfecture de Beyla, l’hélicoptère 3x de couleur verte, qui transportait le président Alpha Condé s’est posé au stade Phil Devis de Lola aux environs de 13 heures 35, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Du haut de la tribune, le président s’est adressé à la population en commençant par la construction des infrastructures « pour éviter désormais qu’une maladie nous fatigue, nous avons décidé non seulement de construire des centre de santé dans les préfectures, mais dans toutes les sous-préfectures de la Guinée. Pourquoi ? Pour que les femmes enceintes ne soient plus obligées d’aller dans les préfectures pour se soigner. Donc, la santé est le premier devoir du gouvernement, la santé de la population », a-t-il dit.

Poursuivant, le président Alpha Condé a attiré l’attention de la population sur l’Agriculture comme étant la plus grande richesse et le moyen incontournable pour le développement de notre pays.

« Quand je suis arrivé au pouvoir, la Guinée consommait à peine 5 000 tonnes d’engrains. Cette année, nous avons 100 000 tonnes ! Ça veut dire qu’aujourd’hui on peut tout produire en Guinée ». Le président Alpha Condé a invité les citoyens à s’investir davantage dans ce domaine afin d’éviter l’importation. En tous les cas, le chef de l’Etat a dit vouloir accompagner les paysans pour l’augmentation de leur rendement agricole en produisant du riz plusieurs fois par an.

Pour maintenir les jeunes dans les villages et préfecture et leur éviter l’aventure, la délinquance et l’exode vers la capitale guinéenne, le président affirme avoir commandé plus de 300 décortiqueuses, chaque décortiqueuse peut transformer 4 tonnes de riz paddy en riz net par jour, des boulangeries-containers (c’est-à-dire des boulangeries qui sont dans un container qu’on peut déplacer ; et, chaque boulangerie-container peut faire 4 000 pains par jour), la formation des jeunes pour les activités de pêches en mer et la dotation d’écrans géants des sous-préfectures afin de suivre les informations du pays. Annonçant l’installation d’une usine de SOGUIPAH à Lola et à N’zérékoré, le président de la République a exhorté les citoyens à l’unité et à la paix dans la préfecture.

Après son discours, le président Alpha Condé s’est rendu au quartier Woroyapo pour l’inauguration du nouvel hôpital qui vient d’être construit, avant de prendre son hélicoptère pour la sous-préfecture de Bossou où il est allé présenter ses condoléances à la famille de feu Jean Marie Doré. De la sous-préfecture de Bossou, le locataire de Sékhoutouréya a poursuivi son périple dans la préfecture voisine de Yomou.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin