Le feuilleton Dr Sy Savané contre Aboubacar Soumah continue de plus bel. L’affaire a connu une évolution avec le placement sous contrôle judiciaire des syndicalistes Aboubacar Soumah et Elhadj Abdoulaye Portos Diallo par le doyen des juges d’instruction du TPI de Dixinn, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dr. Sy Savané

Les deux syndicalistes sont visés par une plainte de leurs camarades du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), avec à leur tête le doyen Dr Souleymane Sy Savané. Après leur audition ces derniers jours à la gendarmerie de Dixinn, les deux mis en cause ont été interrogés ce jeudi 1er février 2018 par le juge d’instruction du TPI de Dixinn.

Selon leur avocat, maître Salifou Béavogui, « la procédure vient d’être déférée ici à Dixinn au parquet de Mr le procureur de la République qui a décidé de les poursuivre pour des infractions de vol par effraction, d’usurpation de titres et de fonction, de faux et usage de faux. A ce titre, il a décidé de saisir le doyen des juges d’instruction pour les besoins de l’enquête. Mes clients ont rejeté les infractions articulées contre eux ».

Me Salifou Béavogui

D’ailleurs, ajoute maître Béa, « ce qui m’a surpris et qui a surpris mes clients, c’est qu’à l’enquête préliminaire, ils n’ont jamais été interrogés sur les infractions de faux et usage de faux. C’est au parquet que pour la première fois nous avons entendu parler de faux et usage usage faux et qui l’objet de poursuite. De toutes les façons, le juge d’instruction est saisi et il ne peut enquêter qu’autour de ce qui est dans le réquisitoire. Devant le juge d’instruction nous aurons des moyens à faire valoir ».

Désormais, Aboubacar Soumah et Abdoulaye Portos Diallo devront se présenter régulièrement devant le juge d’instruction.

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI Dixinn pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin