Un assesseur du bureau Place publique Samakeyah, venu en retard, a eu maille à partir avec ses collègues ce dimanche 04 février 2018. Il s’en est suivi des échanges houleux et le retardataire a finalement été « expulsé  » du bureau de vote numéro 1, situé au quartier Fîly 2, secteur Samakeyah, a appris sur place Gineemati.com à travers son envoyé spécial.

Selon Alpha Oumar Fofana, président dudit bureau de vote « tout avait bien démarré à l’heure indiquée par la CENI. Mais, quelques minutes après, un assesseur est venu se présenter à moi. Et, j’ai appliqué la loi. Le code électoral précise que quiconque vient en retard, en tant que membre de bureau de vote, on ne peut pas le recevoir. Donc, on s’est tiraillé et il est sorti pour revenir nous envahir, puisque je l’avais remplacé par un jeune intellectuel ».

Une situation qui n’a pas été du goût du retardataire qui est revenu vers 9 heures avec un groupe. « Ils nous ont menacés et on a chaudement discuté. J’ai aussitôt remonté l’information. Ils ont insisté et on a exigé à ce qu’ils sortent », a ajouté monsieur Fofana.

Après moult tractations, « il a pris place puisque chacun était revenu à de meilleurs sentiments », a précisé le président du bureau de vote appelé « Place publique Samakeya ». A noter que ce bureau de vote compte 368 électeurs inscrits ; et, après cet incident, le vote se poursuivait normalement.

Alpha Mamadou Diallo depuis Coyah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin