image d’archive

Située à 50 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou, sur la nationale Mamou-Kindia, la sous-préfecture de Linsan, relevant de la préfecture de Kindia, s’est réveillée sous tension dans la matinée de ce Lundi 05 Février 2018, a appris le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon des citoyens de Linsan qui ont joint au téléphone la rédaction de Guineematin.com à Mamou, de violents heurts ont éclaté tôt ce lundi matin entre des citoyens de cette dixième sous-préfecture de Kindia. On ignore encore les raisons de ces affrontements violents et spontanés ; mais, à en croire nos sources, plusieurs dégâts matériels sont à déplorer.

« Les gens s’affrontent ici avec des pierres. Plusieurs boutiques ont été cassées. Jusqu’à présent (08 heures 40), ça ne va pas. On continue de gâter les biens des gens », rapporte un citoyen qui sollicite des autorités compétentes un déploiement rapide des agents des forces de l’ordre pour arrêter les violences dans cette localité très cosmopolite.

Ces affrontements qui sont enregistrés à Linsan ont-ils un quelconque lien avec les élections locales dont le scrutin s’est tenu hier, Dimanche 04 Février 2018 sur toute l’étendue du territoire de la République de Guinée ? Rien n’est encore précis.

Pour le moment, toutes nos tentatives de joindre les autorités administratives et sécuritaires de Linsan sont restés vaines.

Rappelons que les lendemains des scrutins en Guinée sont souvent émaillés de violences dans certains endroits.

A suivre !

Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin