Lansana Camara

On en sait désormais un peu plus sur les affrontements survenus ces derniers jours dans la sous-préfecture de Linsan, une localité relevant de la préfecture de Kindia. De source officielle, les heurts qui ont éclaté au lendemain du scrutin de dimanche 04 Février 2018, entre deux groupes de jeunes militants respectivement de l’UFDG et du RPG ont fait une vingtaine de blessés, a appris le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon le sous-préfet de Linsan, Lansana Bangoura, vingt deux (22) blessés ont été recensés au poste de santé de la localité, après les violences qui ont été enregistrées les lundi et mardi, entre les groupes de jeunes militants de deux grandes formations politiques, à savoir le principal parti de l’opposition guinéenne (UFDG) et le parti au pouvoir (RPG-AEC).

La première autorité de Linsan a indiqué : « d’autres blessés non recensés se trouvent encore dans les quartiers. Ces gens là ne se sont pas dirigés vers le poste de santé. Ils sont allés chez des soignants privés. Actuellement (11 heures 47′), je suis sur le terrain avec une équipe pour recenser tous ces gens. Sinon 22 blessés ont été enregistrés au poste de santé », a confié le sous-préfet Lansana Bangoura au téléphone de la rédaction de Guineematin.com à Mamou.

Parlant des dégâts matériels, la première autorité sous-préfectorale de Linsan donne encore un bilan provisoire. « Avec mon équipe, nous avons d’abord recensé neuf (9) maisons calcinées. J’ai appris aussi qu’il y a eu trois moto de marque TVS qui ont été incendié, mais je n’ai vu qu’une seule d’abord. Nous continuons le travail et d’ici la fin de la journée nous aurons recensé tous les biens qui ont été saccagés. Après je rendrais compte à qui de droit », a indiqué le sous-préfet Lansana Bangoura.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin