Au moins six Guinéens ont été tués, plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels ont été enregistrés au lendemain des élections locales du dimanche dernier, 04 février 2018, après des accusations de manipulations des votes au niveau de la centralisation des voix.

Comme indiqué par une de nos précédentes dépêches, le parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel a publié une déclaration hier, jeudi 08 février, pour accuser son principal adversaire, l’UFDG, d’être à la base des troubles. « Ces pratiques surannées, qui ont toujours porté la marque de l’UFDG contre nos militants, ont atteint cette fois-ci un niveau de cruauté insupportable. Nous saisissons ces lignes pour condamner avec la dernière énergie ces crimes crapuleux commis surtout à Kalinko », a dit notamment dit Lansana Komara.

Ci-dessous et en vidéo, Guineematin.com vous propose cette déclaration en vidéo :

Vidéo réalisée par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin