Les protestations liées à la publication de certains résultats des élections locales du 04 février deviennent de plus en plus violentes. Le quartier Dixinn a été le théâtre de violents affrontements hier jeudi 08 février 2018 aux abords du domicile de Cellou Dalein Diallo. Plus tard, des jeunes du quartier vont s’attaquer au maire sortant de la commune et tête de liste de l’UFDG à Dixinn. Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Le domicile de Mamadou Samba Diallo a reçu la visite de jeunes surchauffés, supposés être manipulés par le député Aboubacar Soumah, lui-même candidat dans cette commune au compte du RPG Arc-en-ciel. Les vitres des portes et des fenêtres ont fait les frais de ce déchainement de violence. Le véhicule de monsieur Diallo, une voiture de marque Nissan Almeira de couleur noire, immatriculée RC-4071-AK, a eu les pare-brises cassés, tout son contenu pillé.

Interrogé peu après ce malheureux incident, Mamadou Samba Diallo est revenu sur cette attaque : « des loubards, bien armés en gourdins et en pierres, se sont présentés devant ma cour. J’étais au repos, c’est les jets de pierres qui m’ont réveillé. (…). Mais, ça ne m’a pas surpris, parce qu’il y a une déclaration faite par Aboubacar Soumah qui prétend être un bon dirigeant de la commune. Il a fait une déclaration, qu’il a plus de 1500 jeunes recrutés, formés pour attaquer. Mais, je croyais que c’était de la blague. Pour moi, on est dans des élections qui doivent réunir tout le monde, pas pour nous diviser. Mais, je regrette que des individus qui prétendent diriger les instances du pays se permettent d’opposer des ethnies. On ne peut pas diriger un pays avec une haine raciale. Aboubacar Soumah a cette haine raciale ».

Mamadou Samba Diallo, a promis de saisir la justice contre l’honorable Aboubacar Soumah. « C’est lui qui s’est prononcé à la radio, comme quoi il a des jeunes recrutés. Pour l’instant, je n’ai pas évalué la perte, j’ai envoyé un huissier qui va évaluer les dégâts », a-t-il ajouté.

Enfin, le président de la délégation spéciale de Dixinn a invité le peuple de Guinée « à la vigilance, extirpé de nos rangs tout ceux-là qui ont tendance à opposer les ethnies. Quand une maison brule, tous les cancrelats subiront les conséquences. C’est une chose que je regrette ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin