Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, l’UPR a animé hier, samedi 17 février 2018, son assemblée générale hebdomadaire. Au menu des échanges lors de cette rencontre dirigée par le président du parti, Elhadj Bah Ousmane, il a été question des alliances électorales pour l’élection de l’exécutif communal et des conseils régionaux, a constaté un des reporters de Guineematin.com qui était sur place.

Juste après cette rencontre, l’Honorable Aboubacar Soumah, élu du RPG arc-en-ciel et ses alliés pour la commune de Dixinn s’est rendu au siège de l’UPR pour, dit-il, « solliciter les conseils et les bénédictions de son aîné Elhadj Ousmane Bah, mais aussi demander l’appui de l’UPR pour le ralliement de son conseiller à sa candidature pour la conquête de la mairie de Dixinn (ndlr : où il est en compétition avec le candidat de l’UFDG) ».

Le transfuge de l’UFDG a d’ailleurs rappelé le contenu de sa correspondance adressée plutôt à l’UPR et dans laquelle, il a déjà proposé au conseiller du parti un poste au sein du conseil régional des collectivités de la ville de Conakry.

Aboubacar Soumah usera du verbe pour motiver cet élan, estimant du coup que « l’UPR est un allié traditionnel du RPG arc-en-ciel ».

Entouré de certains cadres du parti, Elhadj Ousmane Bah, après avoir souhaité la bienvenue à son hôte, l’a félicité pour sa victoire obtenue aux élections communales du 4 février à Dixinn. Comme on le sait, Aboubacar Soumah conduit une liste qui a décroché 14 sièges contre 13 pour son concurrent de l’UFDG et a besoin de totaliser 19 voix pour s’assurer le contrôle de cette mairie.

Elhadj Bah a réitéré la position de l’UPR par rapport aux alliances à venir. « Notre parti attend d’avoir les résultats définitifs de ce scrutin avant de se prononcer sur une quelconque alliance ».

Il a rassuré le député Soumah que la tradition démocratique à l’UPR exige de ses membres d’aller dans le sens des intérêts du parti, en relation avec l’intérêt supérieur de la nation. « Le moment venu, nous allons nous prononcer clairement et de façon responsable », a-t-il promis à son hôte.

Toutefois, au siège de l’UPR, ils ne sont pas nombreux, les militants du parti à se réjouir d’une alliance avec un partenaire qui n’a d’yeux que pour ses intérêts. Même si rien n’est joué à l’avance et comme l’a dit Elhadj Bah Ousmane, « le parti reste ouvert et les contacts ne manquent pas ».

Il est clair que tout est jouable jusqu’à preuve du contraire, murmure-t-on à l’UPR dont les militants se rappellent des nombreuses déconvenues enregistrées avec le RPG arc-en-ciel au pouvoir depuis un certain temps.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin