A la fin de la toute première journée ville morte de ce lundi, 26 février 2018, le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo a fait une déclaration au QG de son parti, à Hamdallaye CBG, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Peu après 19 heures, le chef de file de l’opposition guinéenne a condamné fermement l’assassinat d’un autre jeune  ce soir à Dar-Es-Salam (alors qu’on s’acheminait vers la fin de la journée) par des agents de la gendarmerie, qui ont également investi plusieurs domiciles à Bambéto, Hamdallaye et Dar-Es-Salam où ils ont commis des actes de vandalisme.

Réagissant aux échanges avec certaines informations distillées par le pouvoir, l’opposant (tout en reconnaissant des échanges avec le Médiateur) a démenti les affirmations des proches du président Alpha Condé qui font croire à leur patron qu’ils ont convaincu les opposants et qu’un accord est même déjà obtenu. « J’ai discuté avec le Médiateur de la République… Il y a eu des promesses. Mais, nous n’avons RIEN obtenu. Donc, pour le moment, nous continuons les manifestations », a notamment dit Cellou Dalein Diallo.

A rappeler que comme il l’a toujours dit depuis le début de cette crise post-électorale, le chef de file de l’opposition guinéenne a précisé qu’il n’y a aucune autre issue que de sortir les « vrais résultats des urnes »…

A suivre !

Alpha Assia Baldé est à Hamdallaye CBG pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin