Comme annoncé précédemment, les Etats Unis, à travers leur ambassade, ont passé en revue l’assistance américaine à la Guinée ce mercredi, 28 février 2018. L’objectif était d’évaluer la performance de leur programme et faire connaître l’envergure de l’investissement des Etats Unis dans notre pays.

La cérémonie a été organisée dans un complexe hôtelier de la place, en présence du ministre du Plan et de la Coopération Internationale, Hadja Mama Kanny Diallo ; du ministre de l’Administration du Territoire et des Affaires Politiques, Boureima Condé ; de l’ambassadeur des Etats Unis, Dennis Hankins, ainsi que de plusieurs autres personnalités, a assisté Guineematin.com à travers un des ses reporters.

Dans son discours, la ministre Hadja Mama Kanny Diallo est revenue sur l’historique de la coopération entre la Guinée et les Etats Unis. Selon elle, cette coopération date de 1960 ; et, depuis, malgré « les péripéties qui notre pays a connu », les Etats Unis sont toujours restés aux côtés du peuple de Guinée.

Selon madame le ministre de la Coopération internationale, cette journée d’aujourd’hui sera consacrée essentiellement à la revue de la coopération entre la Guinée et les Etats Unis d’Amérique. « Cela entre dans le cadre de la redynamisation de nos relations. Il s’agira de revoir les projets et programmes financés par les Etats Unis en Guinée, évaluer leurs impacts, analyser les contraintes et éventuellement proposer des solutions pour rendre plus efficace cette assistance », a-t-elle insisté, tout en se réjouissant de voir la coopération se renforcer pour le bonheur du peuple de Guinée.

De son côté, l’ambassadeur Denis Hakins a rappelé les différents progrès enregistrés par la Guinée depuis qu’il est accrédité dans le pays, en 2017. « Du côté du gouvernement guinéen, on a noté tous les efforts du PNDES qui donnent aux partenaires un plan stratégique concret sur les priorités nationales de la Guinée. C’est aujourd’hui une opportunité d’exprimer la stratégie américaine et comment ces stratégies sont liées avec les priorités du gouvernement guinéen », a-t-il dit.

Selon le diplomate américain, cette stratégie de son pays s’est basée sur trois secteurs : la sécurité, l’économie et la bonne gouvernance. « On a bien noté le rôle que la Guinée joue dans la sécurité dans la région ; puis, le développement de l’économie où nous avons aussi noté l’investissement américain pendant ces deux ans que je suis ici. J’ai eu l’opportunité de voir les investissements américain parce que le recouvrement a créé des bases macroéconomiques et les conditions d’investissements. Le secteur le plus important pour nous est le secteur de la santé où il y a eu des avancées, les meilleurs services pour les populations. Le troisième, c’est la bonne gouvernance. Depuis la crise institutionnelle, on a eu deux élections présidentielles, une élection législative et maintenant des élections communales. Chaque fois, il y a un progrès. Ces élections n’étaient pas parfaites ; mais, même les élections aux Etats-Unis, il y a toujours des problèmes. En plus, on a noté les réformes sécuritaires et judiciaires. Aujourd’hui, l’Assemblée nationale est plus active, plus participante dans les activités gouvernementales. C’est plus facile pour moi d’expliquer à Washington comment évoluent nos engagements en Guinée», a expliqué l’ambassadeur, tout en se disant très content d’être engagé avec un pays qui prend sérieusement ses engagements.

Par ailleurs, Son Excellence Dennis Hankins a rappelé que seuls les pays qui font des progrès et qui prennent des décisions difficiles qui sont mieux placés aux yeux de l’administration américaine.

A rappeler que les objectifs de la stratégie intégrée de la mission américaine en Guinée sont les suivantes : favoriser une croissance économique inclusive et un développement humain, institutionnaliser la bonne gouvernance et les processus démocratiques, ainsi que faire avancer la paix et la réforme de la sécurité.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin