Le Ministère guinéen de la santé et ses partenaires, dont l’ambassade du Japon en Guinée et l’UNICEF, ont procédé ce vendredi 09 mars 2018, à la clôture du projet de renforcement de l’offre des services de santé dans les districts sanitaires affectés par l’épidémie de la maladie à virus Ebola de la région de N’Zérékoré.

Projet financé par le gouvernement japonais pour un montant de 636 mille dollars américains et mis en œuvre par la direction régionale de la santé de N’Zérékoré avec l’appui technique de l’UNICEF, du 1er avril 2017 au 28 février 2018. A cette même occasion, l’ambassade du Japon a remis aux autorités guinéennes, plusieurs équipements médicaux offerts à la Guinée pour aider le pays à renforcer son système de santé, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

La cérémonie de clôture officielle du projet de renforcement de l’offre des services de santé dans les districts sanitaires affectés par l’épidémie de la maladie à virus Ebola de la région de N’Zérékoré, a réuni à Conakry, l’ambassadeur du Japon en Guinée, le représentant de l’UNICEF en Guinée et plusieurs responsables et cadres du Ministère guinéen de la santé. L’occasion pour le représentant pays de l’UNICEF en Guinée, de revenir sur quelques résultats obtenus par le projet, dont son institution a appuyé la mise en œuvre sur le terrain.

« Renforcement de la qualité des services à travers l’appui à la formation de 30 nouveaux agents de santé et la dotation de 77 centres de santé en médicaments essentiels et en Kits d’hygiène ; renforcement des capacités de 30 chefs de centres de santé et 160 agents communautaires dans la prise en charge intégrée des maladies chez les enfants de moins de 5ans. Ce renforcement des capacités opérationnelles des centres de santé a permis, la prise en charge de 79 mille cas de paludisme, 43 mille ces d’infections respiratoires aigües, 11 mille cas de diarrhées à l’aide de médicaments essentiels comme l’amoxicilline et zinc ; le suivi de 1500 femmes en ceinte dans 77 centres de santé renforcés pour l’offre des soins obstétricaux, néonatal d’urgence de qualité, avec une composante sur la prévention et contrôle des infections ; le dépistage et prises en charge par des aliments thérapeutiques pour plus de 1000 enfants âgés de 05 ans souvent de mal nutrition aigue sévère », a énuméré Marc Rubin, représentant pays de l’UNICEF en Guinée.

Des résultats salués par l’ambassade du Japon e Guinée qui a financé ce projet de renforcement du système de santé guinéen. Hisanobu Hassama, l’ambassadeur du Japon en Guinée, s’est félicité également des acquis de ce projet : « Le projet a permis d’améliorer la qualité des soins dans les structures sanitaires, notamment par le renforcement des capacités des agents de santé et par la mise à disposition de médicaments et kits médicaux, comme ceux que nous remettons aujourd’hui. Le projet a également permis de renforcer le système de surveillance des cas de possibles épidémies par les communautés elles-mêmes, de sensibiliser ces communautés à la promotion de la santé et l’hygiène, et enfin de renforcer les capacités des agents locaux du Ministère de la santé pour améliorer la gestion des structures qu’ils gèrent ou supervisent. Par ce projet, les structures de santé de la région ont amélioré les soins qu’ils offrent aux patients, et un changement d’attitude des habitants et des services de l’Etat est en cours, pour plus de vigilance et pour des comportements favorables à la santé », a dit le diplomate japonais.

De son côté, le secrétaire général du Ministère guinéen de la santé, a saisi l’occasion pour remercier une fois encore l’ambassade du Japon en Guinée et l’UNICEF, qui se sont donnés les mains pour mettre en œuvre ce projet dans la région de N’Zérékoré. Dr Sékou Condé s’est ensuite réjoui de recevoir les nouveaux équipements médicaux que le Japon a offerts à la Guinée.

« En offrant ces médicaments et ces kits, le Japon prend en compte les préoccupations de notre politique de santé, et répond ainsi au souhait maintes fois exprimés par le président de la République, le Professeur Alpha Condé, qui place la santé au cœur de ses activités prioritaires. Ces médicaments et ces kits médicaux viennent à point nommé, dans un contexte où les centres de santé du pays de façon générale et ceux de la région de N’Zérékoré en particulier en ont grandement besoin, pour répondre aux attentes des populations à la base. Leur mise à disposition contribuera à n’en pas douter, à améliorer la qualité des soins. Car, sans médicaments ni kits médicaux, celle-ci ne peut se faire de façon complète », a déclaré le secrétaire général du Ministère de la santé.

Il a promis par ailleurs, que le Ministère de la santé prendra toutes les dispositions pour que ces médicaments arrivent à destination dans les meilleurs délais, et que des instructions seront immédiatement données pour leur utilisation à bon escient, conformément aux orientations de la politique nationale et aux désirs du président de la République, le Professeur Alpha Condé.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin