Une bagarre a opposé deux jeunes de la sous-préfecture de Matakaou dans la préfecture dans la nuit de samedi à dimanche. L’un d’eux a trouvé la mort suite à cette bagarre, née d’une dispute autour d’un montant de 5 000 francs guinéens, a appris le correspondant de Guineematin.com à Koubia.

C’est aux environs de minuit dans la nuit de samedi 10 au dimanche 11 mars 2018, qu’une bagarre très rude a opposé Mamadou Moussa Condé à Abou Diakhaby dans la sous-préfecture de Matakaou, préfecture de Koubia.

Au cours de cette bagarre, le premier a été grièvement blessé par le second, et a été admis d’urgence au centre de santé de la localité. Se voyant dans l’incapacité d’arrêter le saignement de sa blessure, les agents de santé ont décidé de le transférer à l’hôpital préfectoral de Koubia. Mais là aussi, les médecins ne parviennent pas à arrêter l’hémorragie, et ils décident de le référer à l’hôpital régional de Labé. Centre hospitalier où le jeune homme n’arrivera pas vivant. Moussa Condé a trouvé la mort en cours de route ce dimanche 11 mars 2018.

Pour l’heure, on n’a pas plus de précisions autour de la raison exacte de la dispute ayant conduit à la bagarre entre les deux jeunes. Les premiers éléments indiquent tout simplement que la bagarre est liée à un montant de 5 mille francs guinéens. Abou Diakhaby, 19 ans, meurtrier présumé de Mamadou Moussa Condé, a été arrêté et conduit au commissariat central de police de Koubia pour des fins d’enquête.

Nous y reviendrons !

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin