Après le refus de la Commission électorale nationale indépendante de comparer les procès-verbaux en vue de corriger ce que les opposants ont appelé « le détournement des votes des citoyens », l’opposition républicaine a appelé à une journée ville morte ce lundi, 12 mars 2018.

Et, avec le contexte de crise sociale, liée à la grève des enseignants, les citoyens Guinéens sont sortis dans plusieurs endroits de la capitale guinéenne pour barricader les routes et cris des slogans hostiles au régime actuel « Alpha Condé, zéro ! ».

Vers la mi-journée, le reporter de Guineematin.com posté à Hamdallaye a été informé d’un tir à balle réelle sur un jeune de 14 ans au niveau du groupe scolaire Oumar Kaloga, à Hamdallaye pharmacie.

Elhadj Adama Bâ, âgé de 14 ans, a reçu deux balles (une sur l’épaule et l’autre sur les fesses). Il est originaire de la préfecture de Maci, préfecture de Pita. Il est le fils de Souleymane et de madame Racidatou Bah. Dans un premier temps, il a été reçu à l’hôpital Jean Paul II, avant d’être évacué à l’hôpital national Donka.

De Hamdallaye, Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin