Après le refus de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de comparer les procès-verbaux, malgré des manipulations avérées des résultats, l’opposition républicaine a décrété ce lundi, 12 mars 2018, une journée ville morte.

Selon des citoyens de Kaloum qui ont contacté Guineematin.com au téléphone et nous ont envoyé des images, plusieurs jeunes et femmes de la commune sont sortis manifester leur colère contre le pouvoir avec des slogans, des pancartes et des cris : » Alpha zéro ».

Pour le moment, la banlieue de Conakry est calme. Et, c’est la commune où siègent la présidence de la République, les ministères, les ambassades et autres institutions qui a commencé à bouillonner tôt ce matin.

En attendant l’arrivée de notre reporter sur place, Guineematin.com vous propose ces quelques images reçues de nos lecteurs basés à Kaloum…

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin