Le Bureau fédéral de L’UFDG de Koubia a organisé une marche pacifique ce mercredi 14 mars 2018, pour protester notamment contre les résultats des élections locales du 04 février. La manifestation a connu une forte mobilisation des partisans de l’opposition et s’est déroulée sans incident, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

La préfecture de Koubia ne fait pas partie des circonscriptions électorales dont l’opposition républicaine conteste les résultats des élections locales, publiés par les CACV et la CENI. Mais, les responsables de l’UFDG au niveau local ont décidé tout de même de se joindre à leurs leaders de Conakry, pour dénoncer ensemble ce que les opposants qualifient de véritable hold-up électoral, et exiger la publication des vrais résultats sortis des urnes. A côté de cette revendication, les responsables de l’opposition à Koubia fustigent aussi l’insécurité, la corruption, le trafic d’influence et la cherté de la vie dans notre pays.

C’est dans ce cadre qu’ils ont mobilisé dès 9 heures, plusieurs de leurs partisans au domicile d’Elhadj Mamadou Dian Diallo alias « compétent », dans le quartier Koubia 2. Munis de pancartes demandant entre autres la publication des vrais résultats du scrutin du 04 février, les opposants ont défilé pendant d’une heure de temps sur l’artère principale de la ville. Ils ont bouclé leur manifestation par un meeting tenu à la place des martyrs de Koubia. Les responsables de l’UFDG se sont succédé à la tribune pour dénoncer le régime actuel et exiger la satisfaction de leurs revendications.

Cette manifestation qui a pris fin à 11 heures, n’a connu la présence d’aucun agent de sécurité, et s’est déroulée sans incident.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin