Kindia : deux blessés dans des heurts entre jeunes et forces de l’ordre

Les citoyens de Kindia ont connu une journée agitée ce jeudi 15 mars 2018. Des groupes de jeunes, massivement mobilisés, ont érigé des barricades et brûlé des pneus dans certaines parties de la cité des agrumes. C’était une manière de protester contre les résultats des élections locales du 04 février dernier. Il s’en est suivi des affrontements entre jeunes manifestants et forces de l’ordre qui ont entrainé deux blessés graves, rapporte Guineematin.com, à travers un de ses correspondants à Kindia.

De nombreux jeunes gens ont perturbé la circulation routière ce jeudi à Kindia entre 9 heures et 13 heures 30. Une bataille rangée a opposé jeunes et agents de sécurité dans les quartiers Wondîma et Filigbé, secteur Tapioca.

C’est ce matin, aux environ de 9 heures, que les jeunes sont sortis massivement dans les rues. Ils répondaient ainsi à l’appel de l’opposition républicaine à travers une série de manifestations pour réclamer « la restitution de leurs voix détournées par les Commissions Administratives de Centralisation des Votes (CACV)».

Lors des échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre, on a enregistré au moins deux blessés, admis à l’hôpital Régional de Kindia.

Selon plusieurs plusieurs sources, il y aurait eu des arrestations des jeunes manifestants.

La plupart des magasins et boutiques sont restés fermés au centre-ville de Kindia. A noter qu’un calme précaire règne dans la ville suite à l’intervention des forces de l’ordre qui ont dissuadé les jeunes manifestants.

A suivre !

De Kindia, Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS