L’opposition républicaine a organisé hier mercredi 14 mars 2018, des manifestations qui se sont soldées par la mort par balles de trois jeunes gens. Au lendemain de cette manifestation, les activités économiques ont repris peu-à-peu dans la capitale guinéenne, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui a fait un tour dans plusieurs endroits de Conakry.

Ce jeudi 15 mars 2018, la circulation est presque normale sur plusieurs axes routiers de Conakry. Sur l’axe Hamdallaye-Dixinn par exemple, la circulation était normale, les stations d’essence sont restées ouvertes. Cependant, les magasins et les boutiques sont restés en marge de la reprise.

Au Centre-ville, à Kaloum, les activités économiques ont repris, la circulation était normale, même si ce n’est pas l’engouement habituel.

Au marché de Madina, où notre reporter a aussi fait un tour, les activités économiques avaient repris. Les étalagistes et autres marchands ambulants étaient visibles le long des routes. C’est le cas notamment vers Bordeaux, à la gare routière de Coléah, et à Avaria. Toute fois, quelques magasins qui sont restés fermés.

Sur l’axe Taouyah-Kipé-Lambanyi, contrairement aux jours précédents, les activités économiques ont repris, la circulation routière est normale et des bouchons se formaient par endroits.

Contrairement aux autres routes, la circulation est restée très fluide sur le tronçon Wanindara-Enco5-Cosa. A Wanindara par exemple, magasins et boutiques sont restés fermés et on constatait la présence massive des agents de maintien d’ordre, composés uniquement de gendarmes.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin