Le corps sans vie d’un jeune homme a été découvert samedi aux abords du fleuve Tilé dans la commune urbaine de N’zérékoré. Le défunt est un épileptique qui est décédé par suite de noyade, a appris le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est dans la matinée du samedi 19 mars 2018, que le corps sans vie d’un jeune a été retrouvé aux abords du fleuve Tilé dans la ville de N’zéréoré. Informé de cette découverte, le président de la délégation spéciale de N’zérékoré a ordonné l’envoi du corps à la morgue de l’hôpital régional. C’est là que la victime a été identifiée. « La victime s’appelait Lansana Konaté, âgé de 24 ans, domicilié au quartier commercial, secteur Ossud. Selon les résultats établis par l’hôpital, il a été signalé que Lansana Konaté souffrait d’épilepsie, et vous savez, l’épileptique qui va dans l’eau peut facilement se noyer, c’est ce qui est arrivé à ce citoyen. Et le corps a été remis à ses parents pour son inhumation », témoigne Pé Mamady Bamy, président de la délégation spéciale de N’zérékoré.

L’autorité communale déplore cette perte en vie humaine et invite les parents des malades mentaux à plus de vigilance : « C’est déplorable quand on perd un citoyen et surtout qu’il était malade mentalement, abandonné sans surveillance. Donc j’interpelle tous ceux qui ont des malades à la vigilance et au contrôle sanitaire de leurs malades, on ne veut pas de ça à N’zérékoré », a dit Pé Mamady Bamy.

De N’zérékoré, Foromo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224 620 16 68 16

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin