« Sans justice, pas de paix ! Alpha, arrêtes de nous tuer… », scandent des femmes à Kindia

0

Plusieurs femmes de l’opposition ont manifesté ce mercredi, 21 mars 2018 à Kindia, pour réclamer les vrais résultats issus des urnes lors des élections locales du 04 février 2018, et protester également contre l’injustice. Mais les manifestantes n’ont pas pu aller au bout de leur mouvement. Elles ont été bloquées en cours de route par les forces de l’ordre, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Kindia.

Les femmes de l’opposition se sont rassemblées au niveau de la station-service de Yéolé dans la commune urbaine de Kindia, où elles ont entamé leur manifestation. Vêtues de T-shirts blancs avec des foulards rouges attachés à la tête, les manifestantes ont défilé sur une distance d’un peu plus d’un kilomètre, en scandant des slogans comme « Justice zéro, on veut le résultat des urnes ». Elles sont passées par le marché central de la ville avant de rallier la maison des jeunes, où elles ont été bloquées par les forces de l’ordre.

« Ce qui nous a fait mal, on a voté ici, on s’est levé à 6 heures du matin pour rallier les bureaux de vote le 04 février. Nous avons voté pour nos candidats, mais par après qu’est-ce que la CACV fait, elle vole nos voix pour un autre candidat. On a donné 100 millions de francs à Yaya Kairaba Kaba pour écarter les résultats des bureaux de votes, pour favoriser le RPG et défavoriser les autres partis. Ils ont volé pour le RPG, on a porté plainte contre ces gens à la justice, mais ceux-ci aussi ont décidé sans même nous faire appel. Nous avons toutes nos preuves, donc nous voulons les résultats issus des urnes, c’est ce que nous réclamons. Et on ne fait que tuer nos maris, nos enfants, nos frères, nos oncles, pourquoi ça ? Alors, nous voulons la démocratie », explique à chaud la porte-parole des manifestantes Aminata Alé Diallo.

Empêchées de rallier la place des martyrs où elles comptaient tenir un meeting, les manifestantes ont rebroussé chemin sans incident. Mais, elles promettent de descendre à nouveau dans la rue demain jeudi pour se faire entendre.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tél. : 623 78 43 73