Aminata Diallo, âgée d’environ 17 ans, couturière et domiciliée au quartier Tafory Gangan, dans la commune urbaine de Kindia, s’est donnée la mort par pendaison. La scène s’est passée hier, dimanche 1er avril 2018, dans une chambrette située derrière la concession familiale. Une grossesse contractée hors mariage est à l’origine de l’acte de la défunte, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses correspondants dans la cité des agrumes.

Selon Mamadou Mouctar Bah, un proche de la victime, une grossesse serait à l’origine de l’acte de la jeune fille. « C’est hier, dimanche, aux environs de 19 heures qu’il y a eu cet incident dans ma famille. C’est sa tante qui est venue de la Sierra Léone qui a compris que la défunte était en grossesse. Avant-hier, samedi, quand je suis revenu de mon service du côté de Samayah, sa tante m’a expliqué le cas. Après, ses frères sont venus en famille. On lui a demandé en ma présence comment elle est tombée enceinte. Elle a répondu que Dieu l’a voulu ainsi. Puis, elle a dit que c’est sa faute puisque c’est elle qui s’est livrée à un garçon. Nous avons cherché à savoir qui est ce garçon ; mais, elle ne nous a pas dit. La famille ne lui a pas fait de mal ; et, tout le monde a décidé d’attendre l’arrivée d’un de ses grands frères de Macenta », a relaté monsieur Bah.

Pour ce qui est des circonstances de pendaison de la jeune fille, Mamadou Mouctar Bah dit qu’après la prière « j’étais assis dans ma cours en train de me reposer. Une de mes filles, qui est une camarade à elle, est allée par derrière, trouver qu’Aminata Diallo s’est pendue d’elle-même. Et, dès que son amie l’a trouvée dans cet état, elle a crié. Directement, nous nous sommes dirigés vers elle. On a trouvé effectivement qu’elle s’est tuée ».

La défunte a été inhumée ce lundi, 2 avril 2018, au cimetière du quartier Tafory Gangan, dans la commune urbaine.

De Kindia, Amadou Bailo Batouala Diallo

Tél. : 628 51 67 96

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin