Comme annoncé sur Guineematin.com, le président de la République invite Cellou Dalein Diallo au palais Sekhoutoureya, ce lundi 02 avril 2018. Cette rencontre va intervenir après plusieurs semaines de manifestations politiques qui ont endeuillé de nombreuses familles. Cette initiative suscite de l’espoir chez de nombreux compatriotes qui s’attendent à un dénouement heureux de la crise, rapporte Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Monsieur Djigui Keita, employé de la Guinéenne d’Electricité, rencontré à Lambanyi, salue cette initiative du professeur Alpha Condé et exprime ses attentes. « Vraiment, c’est une bonne chose, compte tenue de la situation qui prévaut dans ce pays. On ne peut pas construire un pays dans l’instabilité. Le président Alpha Condé doit faire en sorte qu’il se comprenne avec monsieur Cellou Dalein Diallo, pour qu’il y’ait la paix dans notre pays. Je suis sûr qu’il y’aura une issue favorable. J’espère qu’à cette occasion, le président Alpha Condé prendra en compte toutes les revendications de l’opposition ».

De son côté, Amadou Sall commerçant de son état, domicilié à Lambanyi, rappelle les pertes en vies humaines et le pillage des biens des citoyens. Il attend donc du président Condé d’accepter les revendications des opposants.

« Cette rencontre est très importante à mon avis. Je souhaite qu’il y’ait un accord entre le président de la république et Elhadj Cellou Dalein Diallo pour que notre pays puisse avancer. Mais, cette rencontre a vraiment retardé sachant que plusieurs personnes ont perdu la vie pendant les manifestations politiques, et d’autres leurs biens ont été endommagés. A Madina par exemple, des commerçants ont perdu combien de milliards là-bas ? Ces deux hommes doivent faciliter la vie des guinéens maintenant. Mais, je ne pense pas que cette rencontre va aboutir au souhait des citoyens parce qu’à chaque fois qu’ils se rencontrent, ils vont signer des accords, mais en vain ».

Monsieur Sall estime que le président Condé « doit dire à la CENI de réexaminer les circonscriptions où l’opposition dit détenir des preuves irréfutables, et qu’il accepte d’ouvrir des enquêtes sur les cas des tueries ».

Selon Souleymane Traoré, technicien en radio, il n’est pas question de discuter sur un réexamen des résultats déjà affichés par la CENI. « Je pense bien le président Alpha Condé ne doit pas accepter de revenir sur les résultats qui sont déjà publiés par la CENI. Parce que, si cela est fait cette fois-ci, à l’occasion d’une autre élection, un autre opposant réclame la même chose et qu’on dit ça ne marchera pas, ça va susciter d’autres problèmes encore. Ce que je vais dire à monsieur Cellou Dalein Diallo, c’est d’accepter ces résultats là, parce que ce n’est pas la fin du monde. Il n’accepte pas parce qu’il est faible, mais il accepte pour ramener la paix dans le pays. Ensuite, je souhaite que le chef de file de l’opposition Cellou Dalein accepte les propositions qui seront faites par le président Alpha Condé », a laissé entendre monsieur Traoré, de Lambanyi, dans la commune de Ratoma.

Ramatoulaye Diallo pour Guineemtin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin