Makiou Sall, président de la délégation spéciale de Dubréka

Après l’annonce de la rencontre entre le chef de l’Etat, Alpha Condé et le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, Guineematin.com a donné la parole à quelques acteurs. Le maire sortant et candidat de l’UFDG à Dubréka, Mackiou Sall est de ceux qui ont accepté de nous donner son avis.

Dans son intervention, le numéro Un de l’UFDG à Dubréka, souhaite que les résultats de cette rencontre soient positifs. « C’est une rencontre très salutaire, sachant ce qui se passe actuellement sur le terrain. L’opposition a toujours demandé le dialogue ; mais, il ne faut pas qu’on aille juste pour prendre les images et montrer sur les médias. Le plus important est de trouver une sortie de crise pour tout le monde. Les guinéens ont besoin de la quiétude sociale. C’est qui est inquiétant dans notre pays est que ceux qui devraient être les garants de la loi sont les premiers à la violer », a-t-il expliqué, tout en disant s’attendre à un résultat positif pour tous les guinéens.

Selon Mackiou Sall, au départ, le pouvoir pensait peut-être, que l’opposition allait accepter les résultats tels que publiés. C’est pourquoi, ils ont attendu tout ce temps avant d’appeler à cette rencontre. « Le terrain devrait nous prouver au moins qui contrôle quoi. Si l’opposition n’arrivait pas à faire des sorties, des manifestations, il n’allait y avoir cette rencontre », a-t-il dit, ajoutant que ce n’est pas la première fois qu’on organise les élections dans notre pays. « Cette fois-ci, comme ils ont vu que l’opposition a résisté, il y a eu ce rapport de force et le blocus un peu partout, ils ont compris qu’il faut une négociation entre le pouvoir et l’opposition », a ajouté le maire de Dubréka.

Enfin, le candidat de l’UFDG à la mairie de Dubréka trouve normal que le chef de l’Etat cède face à ces revendications pour qu’il y ait la quiétude sociale. « C’est lui le Président de la République qui a un bilan à faire et non l’opposition. Il est à son second et dernier mandat ; donc, il faut qu’il trouve un résultat positif avant de quitter. Même s’il n’arrive pas à faire un résultat ; mais, qu’il laisse le pays dans la paix. C’est aussi un résultat qu’on pourra apprécier », estime Mackiou Sall.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin