Un jeune homme, âgé de 17 ans, a trouvé la mort dans une mine d’or appelée Kamu, au district de Boukaria, relevant de la sous-préfecture de Kintinia. Le drame s’est produit hier, mardi 03 avril 2018, aux environs de 8 heures. Ayouba Diawara, c’est le nom de la victime, a été percuté par une grosse pierre qui lui a été fatale, a appris sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

La victime, originaire de Tökounoun, dans la préfecture de Kankan, était seul dans la mine d’or au moment des faits. Selon Alpha Diallo, témoin de la scène, « le jeune est venu, accompagné par son jeune frère. Quelques heures après, il a remis un échantillon de granite à ce dernier pour aller vérifier à la maison s’ils peuvent trouver de l’or. Entre-temps, une pierre a fait une chute qui l’a heurté sur la tête. Il a crié une seule fois. Nous sommes aussitôt venus pour le secourir, mais il avait déjà rendu l’âme ».

Pour Alpha Diallo, l’Etat doit revoir la situation des jeunes guinéens qui se livrent à l’exploitation artisanale de l’or. « Aujourd’hui, l’État et ses partenaires investissent beaucoup d’argent pour encourager les jeunes à rester en Guinée, de ne pas opter pour l’immigration clandestine. Mais, quand ils restent, ils s’orientent vers les mines. Le gouvernement doit comprendre que les mines artisanales font autant de dégâts que l’immigration clandestine, si ce n’est plus », soutient-il.

Le corps du jeune Ayouba Diawara a été remis à ses parents pour son inhumation.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin