Un présumé braqueur de conducteurs de mototaxis a été mis aux arrêts par les services de police de la ville de Labé. Madiou Diallo, diplômé sans emploi et reconverti en conducteur de mototaxi, a été surpris le samedi, 07 avril 2018, entrain de changer la plaque d’immatriculation d’une moto de marque TVS volée la veille, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses correspondants dans la région.

La dernière victime de Madiou Diallo est un taxi-motard âgé d’une vingtaine d’années. Il s’agit d’un certain Kamissa Diallo, agressé dans la nuit du vendredi au samedi. Selon lui, l’incident s’est produit à Koliko, au quartier Pounthioun, dans la commune urbaine de Labé. « J’étais seul sur ma moto. Arrivé juste au niveau d’un petit pont, j’ai trouvé deux jeunes arrêtés des deux côtés. C’est là que l’un d’entre eux m’a donné un coup de gourdin sur la tête et je suis tombé. Le second est venu dans l’intention de retirer ma moto et j’ai tenté de résister. C’est ainsi il a sorti son couteau et m’a poignardé dans la main, puis au cou et un autre coup au niveau de la poitrine. Directement, je suis tombé et ils ont pris ma moto », a expliqué le jeune homme.

Pendant la bagarre, Kamissa Diallo a reconnu un de ses agresseurs, en l’occurrence Madiou Diallo. « Comme il a compris que l’ai reconnu, Madiou va demander à son complice de revenir sur ses pas pour me tuer. Sur le champ, je me suis étalé de tout mon long, sans un seul mouvement. C’est ainsi ils m’ont cru mort et m’ont abandonné sur les lieux, tout en partant avec ma moto. Quelques instants après, un citoyen en passant dans sa voiture m’a pris et m’a déposé à l’hôpital régional de Labé. C’est comme ça que j’ai échappé à la mort », relate Kamissa Diallo, trouvé dans son lit d’hôpital.

Informé de la situation, le syndicat des taxi-motos de Labé a mis en branle tous les chefs de gares de la commune. La vigilance est renforcée pour tenter de retrouver la moto volée. Pendant la journée du samedi, la stratégie s’est avérée payante. Le présumé bandit, Madiou Diallo a été appréhendé par certains taxi-motards alors qu’il était entrain de changer la plaque d’immatriculation de la moto volée.

Aussitôt, les services de sécurité ont été alertés et Madiou Diallo a été déposé au commissariat de police de Labé. Selon Mory Diakité, secrétaire général du syndicat des taxi-motos de Labé « le jeune Madiou Diallo a reconnu les faits qui sont portés contre lui. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois pour lui de s’impliquer dans ce genre de braquages. Quant à son complice, qui s’appelle Boubacar Dieng, il est en cavale et est activement recherché par les services de sécurités de Labé ».

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin