Le chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a forcé pour prendre la parole en vue de rappeler l’importante contribution financière de Général feu Lansana Conté, ex-président de la République de Guinée à la réalisation de cette nouvelle mosquée de Yembéring dont les travaux de reconstruction ont été entamés le dimanche, 7 avril 2002, rapporte un envoyé spécial de Guineematin.com dans la collectivité.

Le comité d’organisation n’avait pas prévu de donner la parole aux acteurs politiques de toutes tendances confondues y compris les autorités administratives. Mais, lorsque l’inspecteur régional des Affaires Religieuses de Labé, ELhadj Thierno Badrou Bah, imam de Labé et maitre de cérémonie a expliqué pourquoi ce n’est pas tous les invités qui ont droit à la parole, le chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG a tenu à prendre la parole pour apporter une précision…de taille.

« C’est juste pour rappeler que lorsque l’initiative de reconstruire cette mosquée a été prise, les notables de Yembéring m’ont chargé d’en informer le président de la République, le Général feu Lansana Conté. Il m’a donné une contribution que j’ai déposée ici. C’est pour vous dire qu’il n’est plus de ce monde. Mais, s’il y a des bénédictions à formuler au bénéfice des bonnes volontés qui ont aidé à la réalisation de cette moquée, je voudrais vous demander de ne pas oublier ce geste de Général feu Lansana Conté » a-t-il sollicité.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, la cérémonie se poursuivait dans la mosquée de Yembéring à une autre séance de lecture des versets du Saint Coran suivie de la clôture encore appelée lecture du Khatmoul Qur Ann confiée à Elhadj Mamadou Habib Bah, venu de Fass Gounass, au Sénégal.

Depuis la Mosquée de Yembéring, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin