Mamadou Siradio Diallo

La condamnation à 18 mois de prison ferme, ce lundi, 9 avril 2018, du militant de l’UFDG, Ibrahima Sory Camara de Dabondy a créé une indignation des militants de l’opposition guinéenne et de ses avocats. Après Ibrahima Kalo du PEDN, le reporter de Guineematin.com a tendu son micro à Mamadou Siradio Diallo, un jeune communicant de l’UFDG. Dans sa communication, monsieur Diallo a dénoncé l’orientation de la justice contre sa formation politique.

Décryptage !

Je suis déçu à plus d’un titre par la justice de mon pays. Ibrahima Sory Camara mérite d’avoir un trophée du fait qu’il a alerté l’autorité de l’Etat. Ceux-là qui étaient censés empêcher qu’on incendie le marché de Madina ; mais, c’est lui qui a été condamné.

Il y a eu des militants du RPG Arc-en-ciel qui sont protégés par le pouvoir en place et qui ont dit qu’ils vont brûler le marché de Madina. Ce sont des militants qui sont connus au sein du RPG Arc-en-ciel. Ces gens ne sont jamais inquiétés par notre justice.

Aujourd’hui, la justice guinéenne est orientée seulement vers les militants de l’UFDG. Cela n’arrange pas les guinéens parce que c’est une justice sélective. Encore une fois, je suis déçu ; car, Ibrahima Sory Camara, sa place n’est pas en prison.

Prenez l’exemple sur monsieur Bantama Sow qui a dit que l’UFDG est un parti terroriste, il a dit que l’UFDG disposait des conteneurs d’armes. On ne l’a jamais inquiété. Monsieur Alpha Ibrahima Kéïra qui est membre du bureau politique du RPG Arc-en-ciel a insulté la Cour constitutionnelle au su et au vu de tout le monde. Quand vous prenez un certain Hady Barry, qu’est-ce que ces gens n’ont pas dit ici ?

Mais, il suffit juste que tu sois un militant du RPG pour que tu puisses dire ce que tu veux. S’il s’agit de l’UFDG, on comprend que la justice est orientée contre nous. Mais, on ne va pas reculer jusqu’à ce que la vérité triomphe.

Propos recueillis et décryptés par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin