L’ambassade du Rwanda auprès de la Guinée avec résidence à Abuja, au Nigéria, a commémoré en différé ce samedi 21 avril 2018, le 24ème anniversaire du génocide de 1994 contre les Tutsis. C’est un réceptif hôtelier de la place qui a servi de cadre à cette commémoration qui a regroupé la communauté rwandaise vivant en Guinée et de nombreux invités, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

En effet, c’est le 7 avril 2018 que le Rwanda a commémoré ce triste souvenir sous le thème « remembre-unite-renew » (Souvenir-Unité-Renouveau). A cette date, les Rwandais « de toutes les sphères de la société, joints par la communauté internationale, se mobilisent pour rendre hommage à plus d’un million de vies perdues pendant le génocide ».

Dans son discours, le représentant de l’ambassadeur du Rwanda auprès de la Guinée avec résidence à Abuja, Edouard Nizeyiama, a remercié le gouvernement guinéen d’avoir accepté de prendre part à cette commémoration. Ensuite, Edouard Nizeyiama a précisé qu’à l’occasion de 24ème anniversaire du génocide au Rwanda, « des événements commémoratifs sont organisés durant les 100 jours de la période de commémoration, et s’inspirent des progrès significatifs réalisés dans l’unité nationale et le développement socioéconomique du pays ».

Selon les organisateurs de cette rencontre, cette commémoration est « une occasion de réitérer un vibrant appel à la communauté internationale concernant les cas des suspects des génocidaires ayant trouvé refuge dans différents pays du monde, lesquels ont montré peu ou pas d’intérêt à les traduire en justice ou à les extrader au Rwanda pour y être jugés ».

De son côté, Mamady Touré, le ministre guinéen des Affaires étrangères, dira que la commémoration de cette journée a deux sens « dans la mesure où elle une occasion solennelle pour le peuple rwandais tout entier de se souvenir de cette page sombre de son histoire en rendant hommage aux milliers de victimes ayant perdu leurs vies à cette période. Mais, c’est aussi et surtout un point de départ essentiel pour tout le peuple rwandais de se réconcilier, de vivre en paix et bâtir une nation unie et prospère. La Guinée s’est félicitée de la décision des Nations Unies qui a conduit au choix de la date du 07 avril comme journée internationale de réflexion sur le génocide rwandais dans sa résolution 58/324 de son Assemblée Générale et voir traduire les principaux acteurs de cette tragédie devant les instances judiciaires ».

Des prières ont été dites par l’imam de Kipé et par un pasteur pour le repos de l’âme des victimes du génocide et pour qu’une telle barbarie ne se répète plus jamais aussi bien au Rwanda que dans le monde entier.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin