Après l’hôpital régional de Kindia, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Docteur Abdourahmane Diallo, accompagné du représentant de l’OMS en Guinée, Docteur Georges Alfred Ki-Zerbo et des cadres du département de la santé a procédé ce samedi, 21 avril 2018, à la remise d’importants lots d’équipement à la maternité de l’hôpital régional de Kankan, ainsi que des matériels roulants aux Equipes Préfectorales d’Alerte et de Riposte contre les Epidémies (ERARE) pour les préfectures de Kankan, Kouroussa, Siguiri et Kérouané.

La cérémonie de remise a eu lieu dans l’enceinte de l’hôpital régional, en présence du gouverneur de la région administrative de Kankan, le contrôleur général de police Mohamed Garé, des préfets de la région et de plusieurs agents de santé, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com dans le Nabaya.

Dans son discours de bienvenue, le gouverneur de Kankan, Mohamed Garé, a rappelé que le service de la maternité de Kankan est « le centre de référence », dans le cadre de la prise en charge et de l’amélioration de l’état de santé des femmes et des enfants dans la région. « Améliorer les conditions de travail de ce service, à travers la remise de nouveaux matériels va contribuer à la réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile dans notre région », a dit le gouverneur de Kankan. Le Général Mohamed Garé a rassuré par la suite que les matériels et équipements seront « judicieusement utilisés » au bénéfice de toutes les populations de sa région.

Pour sa part, le représentant de l’OMS, Docteur Georges Alfred Ki-Zerbo a indiqué que la cérémonie porte en elle-même des grands espoirs. « Il s’agit de procéder à la remise des matériels et équipements essentiels destinés au service de maternité de l’hôpital de Kankan qui participeront au bon fonctionnement de la maternité », a-t-il dit. Le numéro UN de l’OMS en Guinée a précisé que parmi ces matériels, on trouve des couveuses, des tables d’accouchement, des aspirateurs et du petit matériel et outils souvent sollicités dans les interventions.

« Ce matériel améliorera le plateau technique du service de la maternité contribuant à la sécurité des accouchements et aux soins aux nouveau-nés, surtout dans les situations d’urgence », a expliqué Docteur Ki-Zerbo. Pour lui, en mettant à la disposition tous ces équipements, l’OMS et les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé contribuent ainsi à l’amélioration des indicateurs de la santé de la mère et du nouveau-né à travers la réduction du taux de mortalité maternelle et néonatale en Guinée.

Prenant la parole, le ministre de la Santé, Docteur Abdourahmane Diallo, a salué le gouvernement japonais pour son soutien à la Guinée dans le domaine sanitaire et de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers une mise en œuvre de l’OMS. Concernant la maternité, il s’agit d’équipements pour la prise en charge des cas gynéco-obstétricaux et du nouveau-né.

Le ministre de la santé a, par la suite, rappelé certains objectifs de son département. « Chaque département ministériel a une lettre de mission bien précise avec les objectifs bien définis. Pour le secteur de la santé, le premier, c’est le renforcement de la prévention et de la lutte contre la maladie et les situations d’urgence. Le second, c’est la promotion de la santé de la mère et de l’enfant. Vous imaginez que le lot dont je parlais est en droite ligne avec le contenu de cet objectif. Rien qu’à voir les tables d’examen, d’accouchement, des couveuses, etc. on se rend compte que cet équipement servira à réduire la mortalité maternelle et néonatale en Guinée », a expliqué le ministre.

Plus loin, Docteur Abdourahame Diallo a insisté sur le fait que ces matériels et équipements ne doivent servir uniquement dans les services publics de santé. « On a souvent l’habitude de dire que les matériels et équipements ont pris des jambes. Alors, si tel est le cas, je couperais tout simplement ces jambes », a-t-il prévenu.

Après la cérémonie de remise, le ministre et sa suite se sont rendus au centre de santé urbain de Salamani, situé au centre ville de Kankan. Là également, Docteur Abdourahmane Diallo est allé toucher du doigt les réalités dans les quelles évolue le personnel de santé.

A suivre !

De Kankan, Alpha Assia Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin