En marge de la plénière consacrée à l’approbation d’une série d’accords de prêt et de l’accord révisé de création de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle, OAPI, les parlementaires ont invité à l’hémicycle quatre chercheurs et inventeurs qui se sont distingués dans divers domaines socio économiques du pays, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ce quatuor de référence composé de Mountaga Kéïta (qui a crée une machine alternative made in Guinéea), Aguibou Barry (père de la pompe domestique), Mamadou Diouldé Baldé (inventeur de la machine à taper du basin) et Dr Lamine Camara (qui a mis en place un vélo nautique), présent sur l’initiative du Président de la commission des lois, Mamady Kandé, a bénéficié d’une salve d’ovations et de nombreux messages de soutien de la part de la représentation nationale.

Plusieurs propositions pour le soutien de ces génies de la nation ont été avancées mais la plus symbolique est l’ouverture d’une caisse de solidarité en faveur des scientifiques guinéens. Cette caisse alimentée par une cotisation de cinq mille fracs par député et par mois devrait être confiée à l’honorable Jean Marc Telliano du RDIG.

Qu’à cela ne tienne, députés et cadres du département du commerce sont unanimes d’instituer en Guinée une journée nationale de la propriété intellectuelle et d’apporter plus de soutien aux efforts des scientifiques et chercheurs guinéens.

Dans son rapport relatif à l’accord révisé de création de l’OAPI, présenté aux députés, le rapporteur de la commission, l’Honorable Balngaly Condé a suggéré une série de recommandations pour concrétiser l’appui aux chercheurs et inventeurs guinéens.

Entre autres, ce rapport recommande d’intégrer le système de la propriété intellectuelle dans les stratégies sectorielles de développement du pays ; de doter le service de la propriété intellectuelle de moyens matériels, financiers suffisants, le soutenir et l’encourager dans l’accomplissement des missions qui lui sont assignés ; d’intensifier la formation, l’information et la sensibilisation en matière de promotion et de protection des droits de propriété intellectuelle dans notre pays.

Il recommande également d’introduire dans l’enseignement de la propriété intellectuelle dans les programmes d’enseignements, instituer une journée nationale de promotion de l’innovation technologique, de la créativité et des savoirs traditionnels, …

C’est sur une note de satisfaction que ces Génies créateurs vont assister à l’approbation de cet accord révisé sur la création de l’OAPI.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin