Au cours de sa plénière du mardi 24 avril 2018, l’Assemblée nationale a approuvé quatre projets de développement qui lui étaient soumis par le gouvernement. Ces projets financés par la BID, devraient améliorer les conditions de vie de nombreux habitants des régions de la Haute Guinée et de la Guinée forestière, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Deux de ces quatre projets concernent le développement de l’agriculture dont un spécifiquement réservé à la zone nord du pays. Les deux autres projets portent sur l’adduction d’eau en région forestière et l’interconnexion électrique entre Bamako-Kankan-N’Zérékoré. Au moins 221 villages des régions de la Haute Guinée et de la Guinée forestière vont bénéficier de ces projets.

Selon le rapporteur général de la commission économie, finances, plan et coopération internationale, Alpha Mohamed Diallo, « le gouvernement a réussi à obtenir de la Banque Islamique de Développement, un prêt d’un montant de 13.8 millions d’euros dans le cadre du financement du projet d’approvisionnement en eau potable et assainissement dans les préfectures de Nzérékoré, Lola et Yomou, et du Fonds Africain de Développement, un montant de 16.6 millions UC en vue de réaliser le projet d’interconnexion électrique de 225 KV de la Guinée et du Mali ».

A en croire le contenu du document présenté en séance plénière, les réalisations du projet d’approvisionnement en eau potable et assainissement dans les préfectures de Nzérékoré, Lola et Yomou, comprendront :

-la construction de 455 forages équipés de pompes à motricité humaine (230 pour Nzérékoré, 132 pour Lola et 93 pour Yomou);

-l’implantation de 20 AEP dont 10 à Nzérékoré, 10 pour Lola et Yomou ;

-la construction de 1000 latrines familiales ;

-la construction de 425 latrines publiques dans les écoles, les marchés et les centres de santé.

Quant au second projet relatif à l’interconnexion électrique en 225 KV, il va relier la Guinée et la République du Mali. Les travaux consisteront à :

-construire une ligne électrique de structure à double terne de 225 KV en courant alternatif d’une longueur de 714 km entre Sanankoroba au Mali et Nzérékoré en Guinée.

-implanter et extension des postes de transformation H/T, M/T associés dans les localités de Sanankoroba, Siguiri, Fomi, Kankan, Kérouané, Beyla et Nzérékoré;

-électrifier 201 localités riveraines de la ligne dont 121 en Guinée et 80 au Mali;

-gérer des impacts environnementaux et sociaux du projet ;

Appuyer institutionnellement ;

-appuyer à la gestion (unité de gestion et comité de pilotage supranationales, énergie et autonomisation des femmes, recrutement de 75 stagiaires jeunes diplômés  dont 30 au Mali et 45 en Guinée), audit, contrôle et supervision.

Ces projets ont été approuvés à l’unanimité des députés devant le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Cheick Taliby Sylla, qui a réussi à convaincre les élus pendant la série de questions-réponses.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin