Un détachement de la gendarmerie préfectorale de Labé déployée, samedi, 28 avril 2018, dans la commune rurale de Sannoun pour procéder à l’interpellation d’un présumé escroc a été pris à partie par la population locale au marché hebdomadaire où la foule pensait à des éventuels kidnappeurs en uniforme, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Selon le sous-préfet de la localité, Faya Mara, c’est suite à une plainte régulière formulée par la victime que le gendarmerie a décidé d’envoyer une équipe pour procéder à l’interpellation de l’accusé, un conducteur de mototaxi spécialisé, dit-on, dans les histoires de transfert d’argent.

« Mais, lorsque les gendarmes ont mis le grappin sur le prévenu au cœur du marché hebdomadaire, la foule a pensé à des probables kidnappeurs » a expliqué le sous-préfet de Sannoun au téléphone de Guineematin.com dans l’après-midi de ce lundi, 30 avril 2018.

Il a fallu que les gendarmes procèdent à des tirs de sommation pour se frayer un chemin. Ces trois coups de fusils ont alerté le chef du poste de police de la localité, Commandant Gasparis Sagno  qui est venu immédiatement aux nouvelles.

Puisque la gendarmerie a réussi à se sauver en emportant avec elle le prévenu, la foule en colère s’est retournée contre l’officier de police qu’elle a accusé d’être complice de ceux qui ont emmené présumé escroc.

Sérieusement molesté et pris en otage par les citoyens, Commandant Sagno a déclaré avoir perdu plusieurs objets et aurait vu sa tenue déchirée. Le pire aurait été évité de justesse, parce que la population a découvert après que c’est en réalité un présumé escroc qui a été embarqué par des gendarmes dans le cadre d’une procédure régulière.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne ce lundi, 30 avril 2018, le chef du poste de police de Sannoun était au centre ville de Labé pour une consultation avec sa hiérarchie.

Pendant ce temps, la procédure pour escroquerie suit son cours normal avec la Compagnie Territoriale de la Gendarmerie de Labé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin