Un incendie s’est produit hier mardi, 1er mai 2018 à Wanindara rails dans la commune de Ratoma. Il n’y a pas eu de pertes en vies humaines, mais la maison et tout son contenu ont été consumés par le feu, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur les lieux.

C’est avec le cœur meurtri qu’Abou Youla, enseignant à l’école d’éducation technologique et artisanale de Matoto et propriétaire de la maison touchée par cet incendie, a témoigné au micro de Guineematin.com dans la matinée de ce mercredi, 02 mai 2018. « Le feu a pris la chambre de ma défunte femme, une de mes filles qui s’y trouvait a senti la fumée et a crié au secours. Elle s’est vite dirigée vers sa sœur qui était dans une autre chambre, et heureusement, elles ont pu sortir avant que le  feu ne prenne toute la maison. C’est en ce moment que les voisins nous ont secourus et ont tenté d’éteindre le feu, mais malheureusement, rien n’est sorti de la maison à part les cendres », a-t-il expliqué.

La victime déplore le fait que les services de sécurité et de la protection civile, ne sont pas venus lui porter secours : « Nous avons tenté d’appeler les sapeurs-pompiers mais en vain, ils n’ont pas décroché, en plus, nous avons averti la gendarmerie d’à côté mais ceux-ci n’ont rien fait, c’est grâce à Dieu les voisins se sont mobilisés pour nous venir en aide », souligne Abou Youla.

Marié à deux femmes et père de dix enfants, la victime de ce drame se lamente sur son sort : « Oh je me sens diminué aujourd’hui avec ma carrière de pauvre enseignant, je me retrouve sans rien, j’ai dormi à la belle étoile avec ma famille. Durant ma carrière d’enseignant, je  me suis battu pour construire cette concession, si aujourd’hui je me retrouve sans rien je ne peux que me remettre à Dieu », a dit le père de famille, qui appelle l’Etat et les personnes de bonne volonté à lui venir en aide.

Aissatou Sadio Bah pour guineematin.com 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin