Affaire escroquerie QNET: Souleymane Doumbouya cité à comparaître devant le Tribunal de Première Instance de Labé

Le représentant de la société de vente en ligne QNET en Guinée, Souleymane Doumbouya a finalement été cité à comparaître le mardi, 22 mai 2018, prochain devant le Tribunal de Première Instance de Labé en vue  d’aider à la manifestation de la vérité dans la procédure « pour escroquerie, faux et usage de faux » visant ses quatre (4) représentants indépendants dans la région, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le procès contre Thierno Malal Diallo, Fatoumata Binta Diallo, Fatoumata Foly Diallo et Alghassimou Diallo se poursuit devant le Tribunal de Première Instance de Labé. Le mercredi, 2 mai dernier, plusieurs plaignantes ont défilé à la barre pour expliquer comment elles ont été emmenées à verser leurs argents aux accusés.

Mais, cette audience correctionnelle du Tribunal de Première Instance de Labé pour escroquerie, faux et usage de faux a finalement été renvoyée au 22 mai prochain pour la comparution du représentant de QNET en Guinée, Souleymane Doumbouya.

« Après le défilé de certaines parties civiles, le Tribunal a estimé nécessaire d’accepter notre demande, en tant qu’initiateur de cette procédure, pour que monsieur Souleymane Doumbouya, représentant de QNET en Guinée, comparaisse » a expliqué l’avocat des parties civiles, Maître Alpha Ibrahima Barry.

Suite à une citation directe à comparaître servie la semaine dernière, le représentant de QNET en Guinée, Souleymane Doumbouya était attendu devant le Tribunal de Première Instance de Labé. Cet acte posé par l’avocat des parties civiles dans cette procédure a provoqué une vive déception de son homologue de la défense.

« Je ne suis pas satisfait de l’audience de ce mercredi, en ce sens qu’elle a été renvoyée pour la comparution de quelqu’un dont la comparution est illégale. En tant que conseil, j’estime que la comparution de Doumbouya n’est nullement prévue par la loi. En matière de citation directe, lorsque vous devez citer les gens, vous les citer tous en même temps. Mais, ils ont attendu à la fin de la procédure pour nous tendre cette citation. En tant qu’avocat, je me plie à la décision du Tribunal » a déploré Maître Kabinet Kourala Keïta.

En attendant, rappelons qu’elles sont plus de 30 personnes à poursuivre devant le Tribunal de Première Instance de Labé, 4 représentants indépendants de QNET, pour escroquerie, faux et usage de faux.

Depuis Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS