Le ministre du buget, Dr Mohamed Lamine Doumbouya a animé une conférence-débat hier samedi, 05 mai 2018 à l’Université de Kindia. Il a échangé avec les étudiants de l’institution d’enseignement supérieur sur la réforme des finances publiques et la mission assignée à son département notamment, a constaté un correspondant de Guineematin.com à Kindia.

C’est autour du thème « Réforme des finances publiques et perspectives de l’économie guinéenne »,  que le ministre du budget a échangé avec les étudiants de l’Université de Kindia. Une façon pour Mohamed Lamine Doumbouya de faire comprendre aux étudiants et aux enseignants, les réformes menées dans le cadre de la gestion des finances publiques guinéennes. « Nous avons jugé nécessaire de décentraliser notre politique d’information. C’est pourquoi je suis à l’Université de Kindia pour parler effectivement aux étudiants de ce qui se passe au niveau de notre économie.

Donc c’est une façon de permettre aux étudiants, aux universités, aux enseignants de pouvoir comprendre quelles sont les réformes que nous menons et qu’est-ce qui motive ses reformes, et pourquoi c’est important que tout le monde s’implique pour nous soutenir dans ce sens. Cela s’inscrit dans la vision du président qui nous instruit d’informer la population à chaque fois, de ce que nous faisons », a introduit le ministre.

Mohamed Lamine Doumbouya est ensuite revenu longuement sur les diggérentes réformes menées par le gouvernement guinéen pour rendre meilleure la gestion des finances publiques, la mission de son département, mais aussi les perspectives économiques de la Guinée. Il a expliqué aussi les indicateurs qui permettent de déterminer l’état de santé d’une économie : « Chez nous, il y a le taux de croissance, le niveau d’endettement, le solde budgétaire. Donc il faut que nous travaillions pour avoir une meilleure diversification de l’économie. Que les secteurs agricoles, énergétiques, et d’autres secteurs puissent jouer leur partition afin que toute la population puisse sentir les effets de la croissance », a-t-il dit.

Après l’exposé du ministre du budget et les échanges avec les étudiants, le recteur de l’Université de Kindia, Jacques Kourouma, a salué une démarche d’une grande importance : « Les étudiants et tous ceux qui ont écouté le ministre ont compris comment on conçoit un budget, comment on participe à la mise en place des mécanismes pour l’équilibrage entre l’économie et le sociale. Notre Université est ambitieuse, elle veut un enseignement de qualité. Nous avons tant besoin de vous et des partenaires pour permettre à l’Université de Kindia de sortir de l’ornière », a dit le recteur.

De leur côté, les étudiants ont dit avoir été mieux édifiés par les explications du ministre : « En tant qu’étudiante en économie, l’exposé de monsieur le ministre du budget m’a permis de connaitre la différence entre les recettes et la dépense. En même temps de comprendre comment les recettes sont collectées et comment les dépenses sont utilisées. Au-delà de tout ça, j’ai compris aussi les reformes menées par le ministère du budget dans le domaine économique », a réagi M’mahawa Cissé, présidente des étudiants de la faculté des sciences économique et de gestion de l’Université de Kindia.

Après Kindia, Mohamed Lamine Doumbouya se rendra dans les Universités de Labé, Kankan et N’Zérékoré pour s’entretenir avec les étudiants sur ce même thème.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tel : 623 78 43 73    

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin