Préparatifs des examens nationaux à Mamou : les acteurs du système éducatif en conclave

A un mois du lancement des examens nationaux, l’heure est aux préparatifs dans la région administrative de Mamou. C’est dans cette dynamique qu’une rencontre préparatoire s’est tenue , hier, jeudi 17 mai 2018, dans la salle de conférence de l’IRE (Inspection Régionale de l’Education) pour que les examens se passent dans les meilleures conditions, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses correspondants dans la région.

La rencontre a été présidée par Saïkou Ahmad Tidiane Camara, chef section pédagogique de l’enseignement secondaire. On notait la présence des cades de l’IRE, de la DPE, des chefs d’établissements scolaires, des censeurs et directeurs des études. Tout ce beau monde était en conclave pour discuter sur les mesures idoines à prendre pour améliorer les résultats catastrophiques enregistrés l’année dernière dans la ville carrefour.

Saïkou Ahmed Tidiane Camara

Saïkou Ahmed Tidiane Camara, chef section pédagogique de l’enseignement secondaire à l’IRE de Mamou est revenu sur les motifs de la rencontre. « Cette activité d’analyse des épreuves des compositions du 1er trimestre 2017_2018 dans les classes de 10e et Terminales, initiée par Monsieur Mory Sangaré , inspecteur régional de l’éducation de Mamou, rentre dans le cadre de l’amélioration des résultats des élèves aux examens nationaux, suite aux différents échecs enregistrés lors de la session 2017. L’analyse des sujets mis à notre disposition par les DPE de la région a permis, de manière globale, de tirer un certain nombre de leçon. Il s’agit entre-autres : les professeurs fournissent assez d’efforts certes, mais les sujets qu’ils proposent ne répondent pas pour la plupart aux critères de choix tels que préconisés dans la taxonomie de bloom. Ces sujets de cette nature ne préparent pas efficacement les candidats aux examens nationaux », a-t-il expliqué.

Des documents pédagogiques comme les cahiers de textes, la répartition annuelle des programmes ont été exhibés pour déterminer le pourcentage d’évolution des programmes par matière et par niveaux. Interrogés sur l’évolution des cours dans leurs écoles, certains encadreurs ont exprimé leur satisfaction.

C’est le cas du proviseur du lycée Almamy Oumarou Bademba Barry, situé dans la banlieue de Mamou. Selon Alpha Oumar Timbo Barry, « l’exécution des programmes est très satisfaisant. Nous avons 90,18 % d’exécution et nous pensons achever le reste d’ici le 30 mai 2018 malgré la perturbation de l’année scolaire ».

Pour sa part, Seydouba Soumah, proviseur du lycée Amical Cabral de Mamou, s’est dit confiant avant d’inviter les parents d’élèves à accompagner son école pour que les résultats soient positifs. « Nous sommes convaincus, comme à l’accoutumée, de finir les programmes pour pouvoir affronter avec succès les sujets des examens. Le lycée Cabral est réputé au niveau national suite aux résultats enregistrés dans les années antérieures. Nous demandons aux parents et aux élèves de s’investir davantage ».

Il faut noter que les examens nationaux sont prévus du 18 juin au 08 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS