Par la décision numéro 003, en date de ce mardi, 22 mai 2018, la Haute Autorité de la communication annonce la fermeture de cinq radios privées à Conakry, Kindia, Kouroussa, Kankan et à Siguiri, a appris Guineematin.com de source proche du palais du 25 août.

Selon l’organe guinéen de régulation des médias, ces radios sont illégales et à caractère confessionnel ; sauf la radio 7/7, qui émet à Conakry, précisément dans la commune de Kaloum sur 104.5 en modulation de fréquence. Mais, la radio 7.7 est sanctionnée par la HAC pour avoir cédé de façon illégale sa fréquence à Nourdine Médias à Kankan.

Justement, la deuxième radio à subir la sanction de la HAC est la radio Nourdine FM qui émet en modulation de fréquence (104.5) à Kankan. Elle est considérée non seulement comme illégale ; mais, clandestine et confessionnelle. C’est elle qui a acquis « illégalement » la fréquence locale de la radio 7/7, précise la HAC.

La troisième radio privée sanctionnée par la HAC ce mardi est à Kouroussa. Mais, elle n’a pas de nom, dit la HAC, ni de fréquence.

Une autre radio sans nom, c’est celle qui émet à Kindia (94.5). Sa fermeture est également annoncée par la HAC dans la même décision.

Enfin, la radio Nabaya FM qui émet sur 92.4 à Siguiri est également considérée par la Haute Autorité de la Communication comme « clandestine et confessionnelle ». Sa fermeture est aussi actée par les commissaires de la HAC, à travers la décision numéro 003 de ce mardi.

Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin