Les autorités de Labé sont actuellement confrontées à un problème de site d’implantation d’un hôpital moderne offert à la Guinée par un bailleur de fonds français, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Un bailleur de fonds français voulant offrir à la Guinée un hôpital moderne vient de cibler un domaine déjà réservé à la construction des logements sociaux des enseignants pour l’implantation de son infrastructure dans la ville de Labé. Pour ne pas donc perdre le financement au profit de la ville de Kindia, le gouverneur de Labé annonce avoir engagé des négociations serrées avec l’intersyndicale de l’éducation.

« Les techniciens ont marché avec ce bailleur un peu partout jusqu’à ce qu’il cible un terrain qui a été attribué aux enseignants. Nous avons décidé de parler avec les syndicats pour voir dans quelles mesures, nous pouvons délocaliser leur propriété pour que cet hôpital là soit réalisé le plus tôt » a expliqué le Gouverneur Sadou Keïta.

Le gouverneur de Labé, Sadou Keïta qui engage ainsi des négociations serrées avec l’intersyndicale de l’éducation espère que les consultations vont aboutir à des résultats satisfaisants, au bénéfice des populations de sa région.

« Nous pensons que les consultations vont se terminer dans les 2 jours qui suivent pour qu’on fasse les documents rapidement et rejoindre le bailleur rapidement afin qu’on bénéficie très rapidement aussi du retour du financement » a-t-il ajouté.

Si l’intersyndicale de l’éducation de Labé n’accepte d’être recaser ailleurs pour la construction des logements sociaux des enseignants, l’hôpital moderne offert par le bailleur de fonds français pourrait alors, dit-on, être implanté dans la ville de Kindia.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin