Les autorités communales de Labé ont annoncé, hier soir, vendredi 25 mai 2018, avoir déjà réussi à mettre la main sur un boucher qui vendait clandestinement, dans le quartier Tata 1, le kilogramme de viande à 35 mille francs guinéens, rapporte le correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

C’est le vice-président de la délégation spéciale de la commune urbaine, Mamadou Doumbouya qui donne la nouvelle de l’arrestation de ce boucher récalcitrant. Le bonhomme était apparemment filé par la garde communale de Labé quand il a envoyé son animal à côté de la mosquée des wahhabites du quartier Tata 1 où il avait commencé à vendre le kilogramme de viande à 35 mille francs guinéens.

Finalement, la viande saisie a été soumise au contrôle d’un vétérinaire avant d’être placée à la boucherie du marché centrale à 30.000 GNF, sur instructions des autorités communales. L’argent issu de cette transaction commerciale a été restitué au boucher, propriétaire de l’animal.

A préciser que depuis jeudi les bouchers de Labé refusent d’ouvrir la boucherie du marché central, parce que tout simplement ils ne sont pas autorisés à vendre un kilogramme de viande à plus de 30 mille francs guinéens.

Face à cette forme de pression entretenue par la coopérative des bouchers de Labé, le vice-président de la délégation spéciale de la commune urbaine, Mamadou Doumbouya invite les consommateurs à résister en soutenant la mesure prise par les autorités communales : pas de boucherie si le kilogramme de viande revient aux citoyens à plus de 30.000 GNF.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin