Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le gouvernement Kassory Fofana a été meublé dans la soirée d’hier, samedi 26 mai 2018. Dans ce nouveau gouvernement, deux anciens opposants (Mouctar Diallo des NFD et Aboubacar Sylla de l’UFC) ont fait leur entrée.

Joint au téléphone ce dimanche, 27 mai 2018, par un journaliste de Guineematin.com l’ancien ministre de la communication d’Alpha Condé et désormais porte parole de l’opposition, Alhousseiny Makanéra Kaké estime que la montagne n’a accouché que d’une souris.

Décryptage !

C’est un gouvernement à l’écoute du Président. Dans un gouvernement à l’écoute du peuple, les gens sont cooptés en fonction des forces politiques. Et, celui qui doit être désigné ministre est choisi par sa formation politique ; mais, si c’est le Président qui désigne les gens, ils ne seront qu’à son écoute. Et, même quand vous prenez les partis politiques qui sont représentés dans ce gouvernement, est-ce qu’ils représentent réellement l’autre côté du peuple qui n’est pas pour le président ? Je ne le crois pas. Autrement dit, ceux qui ont été cooptés au sein de l’opposition, ce n’est pas parce que leurs partis représentent une large majorité au sein de l’opposition parce que les résultats des élections locales sont encore là.

Quand à la structure gouvernementale, départements ministériels ne pèsent pas lourd en Guinée. Quand vous prenez un département, vous trouverez une seule direction. Leurs dépenses, leurs budgets de fonctionnement peuvent dépasser cinq ministères. Donc, quand vous calculez par rapport au nombre de ministères, vous vous trompez. Si vous prenez l’exemple de la communication où j’étais avant, quand on supprime ce département, c’est le cabinet du ministre qui saute. Toutes les directions vont rester. Quand j’étais là-bas, le budget de fonctionnement de notre cabinet ne représentait rien. Un petit directeur de l’OGP par exemple, son fonctionnement d’un mois représentait celui de mon département pendant un an. L’essentiel est d’exiger la bonne gestion des ressources. Même si on fait un seul ministère, si tout ce qui est gagné c’est pour le clan, ça ne sert à rien.

Je pense qu’on a dit que Kassory a une forte personnalité, il a de l’expérience, il est compétent, etc. Mais, pour assurer une victoire à Kassory, il faut qu’il y ait une opposition solide, mobilisée, déterminée parce qu’Alpha Condé n’est bon que quand il a des problèmes. Mais, s’il sait que tout est acquis à sa cause, même ses propres collaborateurs vont souffrir plus que l’opposition. Vous vous rappellerez qu’au lendemain de son coup KO, il a été au siège du RPG pour dire qu’il ne doit à personne sa victoire. Donc, ça veut tout dire.

Propos recueillis et décryptés par Alpha Assia Baldé pour Guineematuin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin