Nommé le 26 mai dernier par le Chef de l’Etat au poste de ministre de la Sécurité et de la Protection civile, en remplacement de Me Abdoul Kagbelè Camara, Alpha Ibrahima Keïra a officiellement pris fonction dans l’après-midi de ce mercredi, 30 mai 2018.

La cérémonie de passation de pouvoirs entre les deux hommes a eu lieu au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, à Coléah, dans la commune de Matam, en présence de certains membres du Gouvernement, des députés, des présidents des institutions nationales et internationales, des partenaires au développement, des officiers de l’armée et de la police et des hommes de rang, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Nawa Damey

Dans son discours de circonstance, Nawa Damey, le Secrétaire Général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile a, au nom de tous les cadres du Département, remercié Me Abdoul Kabélé Camara pour les loyaux services rendus à la tête de ce département.

« Durant tout le temps passé au département de la sécurité, ce cadre émérite dont les compétences et autres qualités ont franchi les frontières de notre pays (…) a accompli d’immenses tâches dans ce département. Monsieur le ministre Kabélé, sans exagération, je peux affirmer que vous marquez ce ministère par la qualité de votre travail, mais aussi par votre esprit de fraternisation. La réforme du ministère de la sécurité dont vous êtes un des grands pionniers, a connu d’avancées notables sous votre impulsion au ministère de la Sécurité et de la Protection civile (…) », a notamment dit Nawa Samey, avant de souhaiter la bienvenue à Alpha Ibrahima Keïra. « Monsieur le ministre entrant, monsieur Alpha Ibrahima Keïra, le président de la République vous a confié les destinés du département stratégique chargé de sécuriser les populations guinéennes et de veiller à maintenir l’ordre public, toutes nos félicitations ».

Me Abdoul Kabélé Camara

De son côté, le ministre sortant, Me Abdoul Kabélé Camara, a tout d’abord félicité son successeur, avant de rendre un vibrant hommage à ses désormais anciens collaborateurs. Pour maître Kabalé Camara, seuls ses compatriotes peuvent parler de son bilan à la tête de ce département : « je ne suis pas là pour faire le bilan, le bilan est dans vos cœurs respectifs, le bilan est dans vos esprits respectifs : si j’ai bien fait, vous êtes les seuls à le témoigner. Tout ce que je peux dire est qu’aucun homme n’est parfait ; je ne suis pas parfait, il est arrivé des moments où j’ai peut-être failli vis-à-vis des uns et des autres, à ceux-là qui certainement n’ont pas eu le courage de me le dire, par crainte référentielle, je leur demande humblement pardon. Regardons l’avenir, je suis aussi un des témoins pour dire que vous êtes des braves gens, vous avez été blessés à l’occasion des maintiens de l’ordre public, il y en a qui ont trouvé la mort ; mais, vous êtes restés patriotes, républicains, engagés derrière le Chef de l’Etat, le Président de la République, le Chef suprême des armées », s’est-il félicité, invitant l’ensemble des policiers à soutenir celui qui va désormais travailler avec eux.

Alpha Ibrahima Kéïra

Enfin, le ministre de la sécurité entrant a aussi félicité son prédécesseur pour le travail accompli à ce département, avant d’annoncer les couleurs du travail qu’il est prêt à effectuer dans les prochaines semaines et mois au bénéfice des guinéens. « Je m’engage devant vous, chers collègues tout en vous y engeant, de redorer l’image des forces de police et de protection civile, dans le changement de comportement, l’amélioration efficiente de nos conditions de travail pour une plus grande efficacité de nos actions contre les troubles publiques, la délinquance, la criminalité et le grand banditisme ; l’anarchie dans la circulation routière que nos populations veulent faire disparaitre sans tarder, les pratiques de tout genre, les tares qui gangrènes également les effectifs de la sécurité et de la protection civile. Il serait superflu d’ajouter que le processus de réforme entrepris courageusement par mon prédécesseur, sous le leadership de président de la République, sera poursuivi sans désemparer. Et, j’espère que la recréation prendra fin à partir de maintenant », a-t-il prévenu.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin