Comme annoncé dans de nos précédentes publications, les passations de service entre les ministres entrants et sortants se poursuivent au niveau des différents départements. Dans l’après-midi d’hier, mercredi 30 mai 2018, Mouctar Diallo a succédé Moustapha Naïté à la tête du département de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes.

En ouverture de la cérémonie officielle de passation, le secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissing Camara, a fait lecture du décret nommant le nouveau ministre, Mouctar Diallo.

Sékou Kissing Camara

Au nom du Premier ministre, Sékou Kissing Camara a remercié le ministre de la jeunesse sortant, Moustapha Naïté, pour les résultats obtenus pendant sa gestion. Et, au ministre entrant, Mouctar Diallo, il a rappelé les priorités du gouvernement. « Monsieur le Premier ministre me charge de vous dire que la Jeunesse et l’Emploi Jeunes fait partie de ses secteurs prioritaires dans le cadre de l’action gouvernementale. Il m’a dit de vous dire que vous avez une lourde tâche et que l’une d’entre elles, c’est l’unité de la jeunesse guinéenne. Vous avez aussi la charge de définir une stratégie permettant au gouvernement de gérer la question de l’emploi jeune », a notamment dit Sékou Kissing Camara.

Moustapha Naïté

Prenant la parole, le ministre sortant, Moustapha Naïté a profité de l’occasion pour dresser son bilan de quatre années de gestion à la tête de ce département, avant de remercier les cadres du département. « J’ai beaucoup appris à vos côtés et je pars d’ici aguerri et expérimenté à la chose gouvernementale. Le mérite vous revient ! Et, sachez que vous avez désormais un grand défenseur de la cause de ce département », a dit Moustapha Naïté qui suggère à son remplaçant de poursuivre en améliorant ses œuvres à travers le suivi de la feuille de route élaborée par son équipe.

Par ailleurs, Moustapha Naïté a déploré la faiblesse des moyens mis à la disposition du département. « Le budget du département a été loin des ambitions et de la vision que nous faisons tous des enjeux et des problématiques de jeunesse », a fait remarquer le ministre sortant.

De son côté, le ministre entrant, Mouctar Diallo a vivement remercié « l’esprit d’ouverture du Président Alpha Condé qui a tendu une main d’ouverture à l’opposition pour gouverner ensemble ». Le nouveau ministre s’est engagé à être à l’écoute de tous. « Je voudrais être votre allié, celui contre l’épaule de qui, vous poserez vos problèmes et qui n’aura de répit que lorsque vous aurez trouvé de satisfaction », a-t-il promis à la jeunesse.

Mouctar Diallo

En outre, Mouctar Diallo a ajouté que dès maintenant, il compte engager « des actions fortes et innovantes » au profit de toute la jeunesse de notre pays. « Nous mettrons l’accent sur la formation des jeunes dans les domaines pourvoyeurs d’emploi comme l’agriculture, l’élevage, les nouvelles technologie, l’amélioration de l’employabilité des jeunes à travers une formation qualifiante, la promotion de la formation technique et professionnelle, le renforcement de la capacité de la jeunesse pour la facilitation de son accès à l’information en vue de jouer le rôle qui lui est dévolu en tant qu’agents dynamiques de la gouvernance et de la prise de décision…», a entre autres dit le nouveau patron du département de la jeunesse.

A rappeler que la cérémonie a été marquée par la présence d’autres nouveaux ministres, des députés et des travailleurs dudit département.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin